L’escapade nocturne, par Adrien Puig, Lycée A. Artaud

Cela se passe le plus souvent pendant les soirées d’adolescents. Cette chose, nous l’avons tous connue au moins une fois dans notre vie. Provoquée après un abus d’alcool ou d’herbe ou des deux, vous l’avez sans doute deviné je vais vous parler de cette sensation de mal-être communément appelée « BAD ». Ce mot résume en trois lettres le moment où la limite est dépassée, où le cerveau est saturé. Ce mot s’applique à la situation dans laquelle je me trouvais ce soir-là. Sans réfléchir, à 4h30 du matin, je quitte la soirée où mes parents m’avaient interdit de me rendre. Je marchais durant quinze minutes avant de me rendre compte que […]

Chronique d’un crime et d’un suicide bien annoncés

Quelques échappées mnésiques Il arrive parfois que des souvenirs remontent en surface et apparaissent tantôt comme une lueur d’espoir, tantôt comme une entrave obstruant le long chemin qui reste à parcourir dans ce bas monde. Le soleil avait eu le temps de réchauffer les horizons, le vacarme des voitures était à son paroxysme, les oiseaux avaient déjà rejoint leurs cachettes après avoir cueilli des brins d’herbe et des rameaux pour faire leurs nids. Comme dans un rêve, loin des espaces cloisonnés par des murs et des obscurités charriées par les rayons brulants du soleil ; loin de la fatalité des espoirs meurtris et des ambitions fleuries, comme un bruit strident […]

Le burnous ensorcelé

En Kabylie, dans les années 1910, les jeunes villageois s’occupaient comme ils pouvaient. Ils passaient la majeure partie de leur temps dehors. À cette époque, on racontait qu’il ne faillait pas rôder autour du cimetière pendant la nuit, car des esprits y erraient en ces heures, et châtiaient les personnes qui oseraient s’y aventurer. Mouloud, mon arrière grand-père et ses amis ne tenaient pas compte des mises en garde des anciens. Ils étaient persuadés que ce n’était qu’une légende, et osèrent s’aventurer dans le cimetière du village un soir. Ils se mirent en route à la tombé de la nuit. Mouloud avait même apporté un bâton avec lui afin de […]

La toupie

La TOUPIE Histoire vécue pendant la guerre . Je serrais les deux grosses pièces de 5 francs dans ma main. Une grosse dame demanda à l’épicier une boite de fromage …C’était mon tour ..A ce moment un jeune homme entra dans la boutique et commença à discuter avec Monsieur Bay, le commerçant…M Bay tenait boutique dans le quartier européen du village …Nous les indigènes ,nous avions nos boutiques dans nos quartiers …Mais Monsieur Bay avait reçu une livraison de toupies et la mienne était cassée…Il me fallait à tout prix une neuve parce que la « saison des toupies » commençait demain…Elle pouvait durer une semaine comme elle pourrait durer […]