Le henné

Le henné

Zeineb Farhat, la directrice d’El Teatro de Tunis, nous raconte l’étrange voyage nocturne en train d’une de ses amies danseuses, Ymen Smaoui. Ou comment un shampoing au henné a mené dignement une femme vers l’enterrement de sa mère… Audio in French

La merveilleuse rencontre du vendredi 9 mai 2003

Dominique Vitalyos – Texte / Text Histoire écrite en français / Story written in French J’enchaîne les actes manqués. Les éditeurs me doivent de l’argent, je ne peux plus joindre les deux bouts et j’ai commencé la journée en oubliant mon porte-monnaie chez moi. Je m’en aperçois à la gare, trop tard pour retourner le chercher sans rater mon train. Il ne me reste, d’un billet antérieur, qu’un retour Arles-Marseille valide, mais l’aller Marseille-Arles a été utilisé et dûment composté (pas de poinçon cependant : le contrôleur n’était pas passé dans le wagon au cours de ce trajet). Comme les chiffres du compostage, au verso, se sont imprimés sur la […]

Dangers ?

Nous n’avions pas pensé autre chose, mes amies et moi, que d’aller en interrail au mois de Juillet au Nord de l’Inde. On était en Calcutta quand on pris un train à Baranasi qui supposait 7 heures dans un train plein de cafards ,dans des toilettes où l’on ne peut pas rentrer et un matelas qui était notre lit. Ce fut une nuit très longue. On arriva à Baranasi avec des sac-à-dos qui pesait 15 kilos, une température de 34 degrés et une humidité du 90%. La gare de Baranasi était pleine de gens. Des gens qui couraient, mangeaient, chantaient, criaient, dormaient. On était extrêmement fatiguées et nous voulions arriver […]

Journée de mauvais augure

C’était un week-end de février 2010, nous étions ma sœur et moi à Tétouan et nous voulions voyager vers Berkan pour assister au mariage de ma sœur. Nous avions donné rendez-vous à notre frère à Taza pour continuer le voyage ensemble vers Berkan. Vers 18h00 nous étions à la gare routière de Tétouan pour prendre les tickets d’autobus : «  Bonjour Monsieur, nous voudrions deux tickets pour Taza s’il vous plait. — Je suis désolé, mais il ne reste pas de place disponible. » A dit le responsable de l’autobus. Nous n’attendions pas cette réponse, et le grave problème était que tous les autobus qui partaient de Tétouan vers Taza pendant […]