Prochain arrêt : le rendez-vous

Nous suivions une vitesse extreme, un rthyme presque fou. Dominé par un esprit omni-potent, nous écrivions courageusement les lignes d’un certain éloge de la folie et transferions modestement notre énergie aux pages complémentaires de l’oeuvre d’Erasmus. Le grand intellect dont le nom était le notre… Cette nuit du premier novembre, j’étais presque mort de fatigue au moment ou j’ai vu le message de Vectorya sur le fameux reseau social, notre seul lien. Venions-nous de feter l’anniversaire d’un ami? Je ne sais plus. C’était peut-etre, un tonus, une soirée étudiante dans le langage de notre ville, Nantes. “Vas-y, Ali. On va à Marseille. Et, tu viens avec nous. Ça sera entre […]