Le maillot de bain deux pièces

TELECHARGER CETTE HISTOIRE VRAIE/ THIS TRUE TALE Yahiaoui Laarbi – Texte / Text Histoire écrite en français / Story written in French Histoire collectée dans le cadre d’un projet pédagogique avec l’université Alger II, département de français / Story gathered at the University Alger 2, French department

Poupette

Poupette est venue voir ses parents ! Ah oui ? Oui ! oh , maintenant, elle est bien ; elle habite au Havre, elle a deux beaux petits, un bon mari. Elle est rigolote, elle parle parisien Mon Dieu ! Cette pauvre Poupette, enfin, si elle est heureuse, ça va ! Les parents de Poupette habitaient à deux cents mètres de la mercerie de ma grand-mère. Sa mère, Mandine, restait derrière les volets. Je ne l’ai jamais vue dans la rue. Son père, Simon, faisait toutes les courses. Poupette, moi, je ne la connais pas. Elle est partie avant ma naissance, il y a près de dix ans. Elle est […]

Le lait empoisonné

En 1950, à l’Est de l’Algérie, à la campagne , un voleur se cachait derrière une roche et fixait une grande maison, dans celle-ci habitait une très grande famille, cette famille avait une ferme où ils élèvent des moutons,des vaches et des chèvres . Le voleur en question voulait voler des moutons, deux plus précisément . Pour accomplir sa mission il vint un après-midi et se cacha dans la ferme attendant que le jeune homme ayant pris les moutons en promenade revienne . Pendant ce temps d’attente il vit une femme extraire du lait d’une vache dans un seau et le mettre dans un coin sans le couvrir . Quelques […]

Jeux mortels

Il y a soixante ans, dans une petite ville de Kabylie nommée Tizi-Ouzou, un vieil homme avait inscrit son fils unique, Akli, âgé de six ans, chez les scouts. Celui-ci était le plus jeune garçon de la colonie qui avait pour chef, un jeune homme de dix-huit ans nommé Cherif, il était l’exemple, celui à qui tout le monde voulait ressembler Un beau jour, pendant que le chef de la troupe nettoyait son arme, Akli s’amusait avec deux ou trois de ses camarades et comme ils étaient trop bruyants, le chef pointa son arme vers eux pour leur dire de cesser leurs enfantillages, mais il fit un geste brusque et […]

le plus grand tremblement de terre

Mercredi 21 Mai 2003, je suis en première année au lycée et là je suis en pleine période d’examens. Demain j’ai composition de mathématiques. J’habite au 3éme étage, avec mes parents et mes sœurs on se partage un F3 mais on se réuni toujours dans une seule pièce pour voir la télé. 18h, j’été en face de la télé avec ma maman et mes sœurs comme d’habitude, pour suivre le journal en langue Kabyle sur l’ENTV. Le journal terminé on nous annonce le programme de la soirée : « Le plus grand tremblement de terre » film américain mais là il va passer en français avec quelques censures des scènes […]

L’assassinat de Lounes Matoub

c’est un jour du moi de juin 1998,ça ces passés en Kabylie c’est était en plein mois de juin 1998,il fessais très chaud moi j’ai était entrain de faire ma sieste dans ma chambre elle était 15 h environ,et comme ma chambre ce trouve juste a cote de l’escalier qui mène au 1 ère étage dans notre maison,tout d’un coup j’entend des cris je me suis levé précipitamment et j’entend mon dire ils onts tuer matoub ils onts tuer matoub il répète plusieurs fois ,moi j’arrive pas a croire une telle nouvelle,j’avais directement les larmes au yeux, beaucoup de choses commence a entrer dans dans ma tète,ces fini pour la […]

La toupie

La TOUPIE Histoire vécue pendant la guerre . Je serrais les deux grosses pièces de 5 francs dans ma main. Une grosse dame demanda à l’épicier une boite de fromage …C’était mon tour ..A ce moment un jeune homme entra dans la boutique et commença à discuter avec Monsieur Bay, le commerçant…M Bay tenait boutique dans le quartier européen du village …Nous les indigènes ,nous avions nos boutiques dans nos quartiers …Mais Monsieur Bay avait reçu une livraison de toupies et la mienne était cassée…Il me fallait à tout prix une neuve parce que la « saison des toupies » commençait demain…Elle pouvait durer une semaine comme elle pourrait durer […]