Poissonnière

Aux défuntes Halles Delacroix, ma grand’ tante, Sarah Mossé, examine suspicieusement le poisson étalé. Grimaces, doute évident sur la fraicheur, etc. Elle finit par dire : « C’est que mon mari est difficile ». Les poissonnières marseillaises sont connues pour leur vivacité, cette dernière rétorque : « Ben, on dirait pas ». Marc Eisinger – Texte / Text Histoire écrite en français / Story written in French