Mon nez

Mon nez

Pour débuter ce parcours, François Beaune, à l’origine de cette collecte d’histoires vraies, nous raconte comment, enfant, son nez d’auvergnat lui a posé problème. Pas étonnant de la part d’un garçon qui organisait déjà des courses d’escargots à l’âge de six ans… Texts in French and English

Miracles of Creation: Blessings in Disguise

When I was three years old, I underwent adenoid surgery; my mother Z”L told me I squirmed so much that it took two nurses to hold me still as the scalpel went up into my nose, all I remember (yes, these experiences are indelible!), is a white enameled basin full of my blood, the doctor’s face looming giant over me, and cocaine drops in my eyes for anaesthesia; he was our GP ten more years and we became friends because he helped me understand the skeleton in his clinic, and instead of talking condescendingly to a kid, would explain for half an hour the marvels shape of the sphenoid bone, […]

Mon nez

Souvent je dis que ma vie est en deux parties : la belle ascension d’un enfant doué jusqu’à l’âge de six ans, puis à partir de là une chute lente, inéluctable. A six ans, j’étais un garçon éveillé, résolu, et animé d’une insatiable curiosité, comme l’enfant d’éléphant des Histoires comme ça de Rudyard Kipling dont j’avais le 33 tours à la maison. Dans l’histoire, l’enfant d’éléphant avait le fort désir de connaître le monde, de le comprendre, qui lui permit d’aller au grand fleuve Limpopo (qui est comme de l’huile, gris-vert, et tout bordé d’arbres à fièvre) se faire faire une trompe par le crocodile pour se venger des brimades […]