Sfax, ville morte

Il y a encore quelques semaines j’ignorais jusqu’à l’existence de la ville de Sfax où je devais rendre visite à un ami tunisois, volontaire associatif qui travaille depuis la révolution sur un projet de formation citoyenne et de préparation aux élections d’octobre 2012, premières élections démocratiques organisées dans le monde arabe! J’étais ravi de le rejoindre mais son invitation était marquée d’une certaine gêne, un peu comme s’il évoquait un secret de famille délicat. Il a même vaguement dit qu’il ne voulait pas « gâcher» mes vacances… Je ne comprenais pas, la Tunisie n’avait été jusque là qu’une suite de bonnes surprises et de rencontres agréables. Et pourtant je sentais […]

histoire d’un nouveau prolétaire

Je vous livre là une histoire vraie, sans aucune imagination. Une histoire que quelques milliers de tunisiens vit chaque jour. C’est mon histoire dans un centre d’appel. Quelques quatre cents positions, regroupées dans des « rosasses » et partagées entre deux étages. Deux étages différents dans les couleurs et l’ambiance. En face de ces deux étages se situe l’emplacement des créatures administratives. Dans chaque étage vous trouvez une hiérarchie « oxymorique ». Une hiérarchie dans laquelle les inaptes figurent en tête de la liste. Je m’intéresse au premier étage, là où j’ai passé presque 3 ans de mon existence à pâtir des sottises absurde. L’être humain, définit par Aristote comme « animal social et raisonnable » […]