Un héros méconnu

J’habite La Roche-sur-Yon depuis longtemps et mes parents sont de Bordeaux ; ils ont fait b¬tir dans les années 80 une petite maison de vacances à la pointe de l’île d’Oléron, et pendant longtemps nous nous sommes retrouvés là-bas à mi-chemin entre Bordeaux et La Roche, mais mon père est décédé et ma mère a mis son point d’honneur à continuer à entretenir cette petite maison vouée à la location saisonnière en été. Ainsi, chaque printemps, il fallait aider ma mère à préparer la maison pour la location, repeindre les boiseries, laver les vitres, vérifier la plomberie, frotter tous azimuts, poncer, tondre, tailler, planter, arracher, etc… Là, il faut dire […]

Une page qui se tourne

Quelle chance pour moi d’avoir emménagé dans cette petite maison du bord de mer de Saint-Hilaire-de-Riez. Le cri des mouettes, le sable et le vent, l’odeur du goémon, l’authenticité de la corniche… Aaaaaah !!!!! Mon bel Océan… que je retrouve, après trois années passées non loin des montagnes. Me voilà, la tête dans mes nombreux cartons, en me demandant encore ce que je pouvais bien faire avec autant de broutilles, de conneries, de fringues de toutes les matières et de toutes les couleurs, de souvenirs, une partie de vie qu’il m’est impossible de mettre loin. Je m’installe bien confortablement au fond de mon canap’, avec une bonne tisane et décide […]

Ma correspondance avec la Méditerranée

Chère émeraude bleue Je ne sais point par quoi commencer et comment évoquer mes sentiments devant l’extrême beauté de tes lames qui jettent leur bleu sanglot. Ton rugissement fait déferler tes vagues déchainées et moi j’en suis spontanément émerveillée. Riche, tu es en tous ce que le monde peut admirer, et la pluralité de tes rives me fait penser à la diversité de tes cultures. Personne ne peut te résister, te voir et sentir ton air frais suffit pour nous éveiller. Je ne suis ni ta première ni dernière admiratrice. Je rêve de faire une croisière sur ta popeline de coton bleue, ou tout ressemblent à un merveilleux paradis au […]

Méditerranée

Laisse-moi te deviner lentement, Lentement, T’approcher enfin, Inhaler ta senteur, la tiédeur de tes flots, la douceur de ta brise, Et puis plonger mes doigts dans tes ondes humides, Les remuer un peu pour sentir plus encore le parfum qui m’enivre. Laisse-moi m’approcher sur ton sable mouillé de tes vagues perlées. Laisse-moi simplement Me tremper dans tes eaux, Rêver de tes abysses, M’imprégner de tes vagues délicates Et disparaître dans tes délices azuréens des plaisirs éphémères. Dans la tiédeur de ton calice je repose, Le corps abandonné, Oublié, Le visage caressé par ta houle magique, La respiration courte, La peau blême, L’œil clos, J’erre, Bercée par les langueurs de tes […]

Ho pescato un sottomarino

Ho pescato un sottomarino

Un pêcheur sicilien, qui sait assurément ce qu’est une histoire vraie, nous parle d’une étrange prise en mer Tyrrhénienne… Audio in Italian and text in French

Passeggiata

Un forte vento di scirocco flagellava la costa già dalla notte precedente. Dura tre giorni, dicevano i pescatori, quando da piccola arrivava il vento dall’Africa. Arriva sempre in primavera oppure in autunno, come adesso. Le barche tirate in secca, giù sulla spiaggia, io me ne sto appollaiata in cima al promontorio che domina la baia da un lato, la caletta dall’altro. Alle spalle il mare aperto. Il mare, agitato dal vento, che fino a pochi giorni fa mi accoglieva tranquillo come l’abbraccio di una madre, oggi fa un po’ paura. Però a me piace anche così. Il mare d’inverno a volte mi piace più che d’estate, mi trasmette serenità… Che […]