الوداع الأخير

الوداع الأخير

La révolution égyptienne a apporté son lot de rumeurs. Parmi elles, celle du « rapport sexuel de l’adieu », abondamment relayée par la presse sans qu’on n’ait pu vérifier si les partis islamistes avaient réellement voulu déposer une proposition de loi ou s’il s’agissait d’une fausse information destinée à contrer leur ascension. Audio in Arabic, text in French

ثلاثة أسماء -إمكانية واحدة

ثلاثة أسماء  -إمكانية واحدة

Le mensonge tue l’amour, dit-on. Qu’en serait-il alors de la franchise ? Quand un nouveau-né arrive dans la vie d’un couple, le choix de son prénom n’est pas toujours consensuel. À tel point que Raed est prêt à tout pour imposer sa décision à sa femme ! Audio in Arabic, text in French

L’exemple admet l’universalité

« Ouvre cette porte ! » Les bruits des coups résonnent dans ma tête… Si je le fais, s’en suivra la routine. Si je n’ouvre pas, je ne pourrais y échapper également. Je ne cesse de me demander comment ai-je pu atterrir là ? Étant petite, je me chamaillais souvent avec mes sœurs. Dieu veut-il m’en condamner ? Ou peut être est-ce la fois ou j’ai mangé la part de dessert de père? Est-ce simplement le destin de toutes femmes comme ils le disent ? S’il faut endurer tout cela afin d’arriver à la bienveillance et le sentiment d’amour éternelle promis, c’est que le sacrifice en vaut certainement la peine… […]

Doctor Saleh

Doctor Saleh

Un récit bouleversant qui souligne à quel point l’intégrité physique est essentielle et rappelle le droit fondamental au respect du corps. Audio in English and text in French

Moufik

Lorsque nous nous retrouvâmes enfin seules, réunies autour d’une table, dans un silence le plus absolu, ma tante me raconta une histoire. C’est l’histoire d’un mendiant – me dit-elle – qu’elle croisait fréquemment dans un coin bien précis d’Oran, la rue Ben Mhidi, à mi-chemin des arcades. C’était il y a 18 ans de cela, en 1994. Cet homme ne changeait ni de place, ni d’humeur. Il se faisait appeler « Amou Moufik », qui signifie tonton Moufik en français. Amou Moufik restait toujours la tête baissée avec un petit air triste. Ma tante ajouta, que ce n’était pas une personne très bavarde mais il essayait continuellement de montrer sa gentillesse extrême. […]