David, mon premier amour

Montpellier, juillet 1942 Je viens d’avoir 5 ans. Mes sœurs sont des jeunes filles et je n’ai personne pour partager mes jeux. Derrière la villa, un grand jardin, presque un parc, clos par une lourde porte de fer qu’il ne faut pas ouvrir. Des fleurs, des plantes, des allées bordent des étendues de gazon avec au centre d’un massif la statue d’un ange joufflu serrant dans sa main une grappe de raisins. Le jardin est mon domaine. Mes poupées couchées dans leur berceau, la dinette avec ses assiettes remplies de feuilles hachées voisinent avec le fauteuil de rotin d’où je surveille mon petit monde. Le vélo rouge posé contre le […]