Chirurgien à Alger

Chirurgien à Alger

À Alger, pendant la décennie noire, le métier de chirurgien était l’un des plus exposés. Baderdine n’a oublié aucun des patients qui sont arrivés jusqu’à lui, par le résultat tragiques de leurs convictions ou parce qu’ils étaient victimes de celles des autres. Il leur a tous accordé le même soin. Text in French

Le combat des justes

Voici le témoignage de mon père, Amara Benyounes qui relate un fait marquant de sa vie. « Le 29 juin 1994, notre parti politique, organise une marche qui réclame la vérité sur l’assassinat du Président Mohamed Boudiaf, tué deux ans auparavant. Ce rassemblement regroupait des milliers de marcheurs dont de nombreuses personnalités telles que l’actuelle Ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi ou encore le célèbre chanteur engagé, Matoub Lounès, qui sera lui aussi assassiné en 1998 par les terroristes. La foule progressait sur le parcours fixé, quant arrivés au niveau de l’entrée de l’hôpital Mustapha, l’effervescence et les cris des slogans scandés avec ferveur, furent interrompus par une déflagration. […]