Fakri

Fakri

Ce n’est pas seulement la quête d’une vie économique meilleure ou la recherche de la liberté qui guident chaque année des milliers d’immigrés clandestins vers les côtes italiennes, souvent au péril de leur vie. Fakri, lui, voulait tout simplement retrouver sa mère qui l’avait abandonné vingt ans auparavant en Tunisie. Audio in Italian and text in French

Le voyage de toute une vie, par Nicolas, Lycée A. Artaud

Il habitait depuis 20 ans environ à Tunis, en Tunisie, il était marié et avait deux enfants. D’origine italienne et tunisienne, il avait de la famille en France et en Italie ;  il voulait les rejoindre en France, mais comment ? Il a fait des économies pendant trois mois ;  il a ensuite pu acheter quatre allers simples en bateau pour Marseille avec toutes ses affaires pour s’installer là-bas peut-être définitivement. Sa famille était prévenue et l’attendait avec impatience. Il a dormi pendant un mois et demi chez son cousin. En tant que plombier, il put enfin ouvrir son entreprise de plomberie. A Tunis, il était aussi plombier mais n’était pas […]

Parcours migratoire, par Lina, Lycée A. Artaud

Un soir je demandai à ma mère de me raconter son parcours migratoire, alors elle commença : – » Tout a commencé à l’aube de mes six ans en 1983 quand, pour la première fois, j’arrivais en France en quittant mon pays d’origine : l’Espagne. Ma mère débarquait avec pour seul bagage ses trois filles, un divorce sous les bras et pleins de regrets d’avoir dû abandonner l’Espagne, ce pays qui l’avait accueillie en 1979 et qu’elle adorait tant. Mes premiers pas sur le sol français du haut de mes six ans furent pour moi de grandes vacances. Mon innocence à ce moment là, ne me permettait pas de réaliser que […]

Zeus Palace

C’était une décision que j’avais prise il y a longtemps. Il y a des années. Je devais refaire le voyage en bateau de Palerme à Tunis. Celui que Rosaria San Marco, jeune veuve âgée d’une trentaine d’années, avait décidé de faire avec ses 7 enfants. Il y a plus d’un siècle. Un voyage sans retour. C’était quelques mois plus tôt, lors des obsèques de son mari Luigi qu’elle avait décidé de rompre, de tout quitter et de partir. Partir. Loin. Pour « la Mérica ». Peut être ne savait-elle pas situer sur une carte où était cette Mérica. Mais elle savait que là bas ce serait mieux qu’ici. Elle avait […]