La merveilleuse rencontre du vendredi 9 mai 2003

Dominique Vitalyos – Texte / Text Histoire écrite en français / Story written in French J’enchaîne les actes manqués. Les éditeurs me doivent de l’argent, je ne peux plus joindre les deux bouts et j’ai commencé la journée en oubliant mon porte-monnaie chez moi. Je m’en aperçois à la gare, trop tard pour retourner le chercher sans rater mon train. Il ne me reste, d’un billet antérieur, qu’un retour Arles-Marseille valide, mais l’aller Marseille-Arles a été utilisé et dûment composté (pas de poinçon cependant : le contrôleur n’était pas passé dans le wagon au cours de ce trajet). Comme les chiffres du compostage, au verso, se sont imprimés sur la […]

Yaşama

Yaşama

Galip Tekin, l’un des chefs de file de la bande dessinée turque, nous explique comment il s’est débarrassé d’un cadeau gênant… Une stupéfiante histoire vraie à lire également en BD. Audio in Turkish and text in French. Comic book in Turkish.

Sauvés de l’incendie de Smyrne

C’était le 14 ou 15 Septembre 1922. L’incendie de Smyrne avait commencé le 13, mercredi, et avançait vers la mer poussé par un vent tres violent soufflant du sud, chassant devant lui les habitants qui abandonnaient leur maison et tout leur biens aux flammes. Nous étions au moins un groupe de 10 à 15 personnes. Pol mon petit cousin qui avait deux ans et demi et qui était porté dans les bras, répétait a tue-tête “Sfalate ta matakiasas” (Fermez vos petits yeux), comme on lui disait pour lui épargner le picotement de la fumée. En plus chacun tenait un mouchoir mouillé a la bouche. La famille se dirigeait vers La […]

Une histoire à coucher dehors

Pathos. Encore un récit qui va faire dans le pathos. Certes, le sujet est poncif et sous un certain angle que je renie pas miséricordieux. Miséricorde pourtant sincère et profondément voire organiquement ressentie. C’est donc avec ce qui me reste de vivant et d’humain au fond du ventre que je vous livre ma rencontre avec ce petit garçon dont le nom m’est encore étranger. Aix-en-Provence, la belle bourgeoise, élégante, distinguée, aux allures nobles et enlevées. A Aix, on se sent en sécurité. On le sait et on ne peut que le constater, les marginaux n’y sont pas les bienvenus, les sans abris non plus et les communautés tziganes roumaines n’en […]

Le lait empoisonné

En 1950, à l’Est de l’Algérie, à la campagne , un voleur se cachait derrière une roche et fixait une grande maison, dans celle-ci habitait une très grande famille, cette famille avait une ferme où ils élèvent des moutons,des vaches et des chèvres . Le voleur en question voulait voler des moutons, deux plus précisément . Pour accomplir sa mission il vint un après-midi et se cacha dans la ferme attendant que le jeune homme ayant pris les moutons en promenade revienne . Pendant ce temps d’attente il vit une femme extraire du lait d’une vache dans un seau et le mettre dans un coin sans le couvrir . Quelques […]

Le sac à main rouge

L’histoire que je vais vous raconter est arrivée à ma mère cet automne, je vais vous la raconter en essayant de me rapprocher le plus possible de la manière dont elle me l’a raconté. « Je rentrais à la maison à deux heures pour déjeuner, et en montant les escaliers, jai trouvé sur un palier un petit sac à main rouge. J’ai d’abord pensé à le laisser où il était mais j’ai décidé de le prendre car j’ai déduit qu’il avait été volé à une femme, dépouillé de tout l’argent qu’il pouvait contenir dans la cage d’escalier et laissé ensuite à l’abandon sur le palier. C’est une histoire très courante dans […]

Une visite extraordinaire à l’hôpital

C’est l’histoire de ma grand-mère qui s’appelle Chantal. Elle fait partie d’une association de bénévole (JALMALV : « Jusqu’À La Mort Accompagner La Vie ») dont l’objectif est de rendre visite à des malades qui sont en fin de vie ou en grande souffrance. Elle rencontre toutes les semaines des malades qu’elle suit deux fois, six fois, dix fois et parfois elle les accompagne vraiment jusqu’à leur mort. Un jour elle a accompagné une dame qui s’appelait Jeanne, qui avait soixante-dix ans et qui était vraiment très malade, mais pas complètement en fin de vie. Jeanne disait « J’en ai assez de la vie, je veux mourir. » Ma grand-mère lui demanda ce qui lui […]

Chronique d’un crime et d’un suicide bien annoncés

Quelques échappées mnésiques Il arrive parfois que des souvenirs remontent en surface et apparaissent tantôt comme une lueur d’espoir, tantôt comme une entrave obstruant le long chemin qui reste à parcourir dans ce bas monde. Le soleil avait eu le temps de réchauffer les horizons, le vacarme des voitures était à son paroxysme, les oiseaux avaient déjà rejoint leurs cachettes après avoir cueilli des brins d’herbe et des rameaux pour faire leurs nids. Comme dans un rêve, loin des espaces cloisonnés par des murs et des obscurités charriées par les rayons brulants du soleil ; loin de la fatalité des espoirs meurtris et des ambitions fleuries, comme un bruit strident […]

La chaîne d’Idir

En 1957, Idir Akou avait 11 ans, orphelin de père, dont la famille habitait le vieux quartier des kassabines (vanniers) juste derrière la mosquée de Birkhadem (10 km au sud d’Alger). Issu d’une famille pauvre et très modeste, comme la majorité des familles Algériennes de l’époque. Idir un garçonnet vif et dynamique, a été élevé dés ses premières années dans la famille Pérez, une famille d’origine espagnole, plus exactement de le la ville de Mahon. Les beaux parents du chef de famille détenaient une boulangerie prés de l’ancienne poste du village, nommée « boulangerie de la poste »ouverte en 1922. Située juste en face de sa demeure. Idir passait plus […]

le pot au lait

Cette histoire se passe près d’Oran en 1967 , à cet époque ma mère été âgée de 10 ans . C’était un samedi après midi , ma mère rentrait de l’école , à cet heure il faisait très chaud . Et après une demi heure de route vers la sortie de Tlelat un vieille homme petit et maigre attendait au bord de la route avec ses bagages: une canne et un pot au lait . Ma grand mère s’arrêta et lui demanda où il voulait aller , et le vieille homme surpris de la demande lui répondit d’une voix chaleureuse ; elle lui proposa donc de faire un bout de […]