Les cyberdjinns du professeur Essaâfi

Les cyberdjinns du professeur Essaâfi

Les djins sont désormais partout, même dans les puces informatiques ! Ce pauvre professeur Essaâfi en a fait les frais et n’a jamais pu venir à bout de son livre consacré aux croyances dans l’Islam… Audio and text in French

Voyante à la campagne

Voyante à la campagne

A priori, assumer le fait d’être travesti dans un village n’est pas chose facile, en Algérie comme ailleurs. Oui, mais voilà, quand l’argent s’en mêle et qu’on soigne les apparences, tout devient acceptable, même aux yeux des conservateurs. Text in French

Histoires irrationnelles et vraies…

J’ai connu une expérience très particulière en 1976. Ca se passait dans un immeuble ancien du centre ville d’Angers, au 4eme étage. La 1ère nuit, j’ai entendu des bruits dans les canalisations et bien qu’inhabituels, j’ai pas fait de fixation là-dessus. Par contre la nuit suivante, j’ai entendu comme des bruits de pas dans le couloir qui bordait ma chambre, puis les pas s’arrêtaient et un objet rebondissait par rebonds irréguliers pour enfin s’arrêter lui aussi 2 secondes plus tard…et les pas recommençaient, puis l’objet…etc…je me suis levé à plusieurs reprises pour vérifier s’il n’y avait pas un rat (encore qu’il aurait fallu qu’il soit très gros pour faire grincer […]

Dix minutes d’éternité

Me retrouvent dans une clinique pour des troubles de takki cardi,le cardiologue me propose une ablation par radio frequente ! le deux juillet 2007 ,je me trouve au bloc,l’intervention ce passe mal,je me retrouve avec une bulle d’air dans le coeur arret cardiac 10 minutes de réanimation ! je me retrouve dans un gigantesque univers avec un amour inconditionel,je vois mon corps astral a travers un regard ce regard fait le tour de ce corps qui est le mien,dans la tete de ce corp aucun souvenir un present hors du temps ! un message parvient de je ne sais ou peut etre par une pensée,il disait qu’il me trouvais naive […]

Au Père Lachaise

De par l’histoire de ma famille, je n’avais pas connu mes grands-parents. Je n’avais donc pas vraiment de manque. Quoi que j’aime beaucoup les vieilles personnes, mais elles ne font pas partie de ma famille, voilà tout. Un jour quand j’avais 15 ans, comme une révélation, un fantôme qui se laisse enfin voir, j’ai réalisé la présence de ma grand-mère tout près de moi. Je veux dire que j’habitais à Paris, et ma grand-mère était (et est toujours) au columbarium du Père Lachaise. Quoi de plus facile que d’aller la voir ? On m’avait parlé d’elle. De la famille des héroïnes. Une belle personne, très forte, qui avait trouvé la […]

Une odeur de spectre

Le trois juillet 1992, mon père est en train de mourir du Sida à l’hôpital. Je lui rends visite l’après-midi, c’est très dur, il est resté très peu de temps, de vraies odeurs de mort sortaient de son corps. J’ai quitté la chambre et je l’ai vu dans ses draps puis drapé dans un linceul. J’ai rencontré le grand chef Willy Rosenbaum devant l’hôpital. Je lui ai dit que j’étais la fille de mon père. Il était au bras d’une jolie femme. Je lui ai demandé quand il allait mourir. Il m’a répondu, désinvolte : si vous pensez qu’on peut savoir ces choses-là… J’étais jeune, j’avais vingt et un ans, j’ai […]

La chambre 6

En 2009, durant une résidence de création à Djijel, à l’Est d’Alger, j’ai vécu une expérience horrible dans une chambre d’Hôtel. J’étais trop fatigué. Je n’avais pas le moral de vérifier la pièce comme j’avais l’habitude de le faire. En ouvrant la porte de la chambre, une atmosphère étouffante m’a angoissé. Je me sentais gêné par un air étrange. Je devrais me reposer mais rien ne m’a encouragé à fermer mes yeux et dormir en paix. J’ai posé mon bagage sur le lit et je suis sortie. La nuit, je rentre dans la chambre, j’ai les yeux lourds. Il est minuit et quart. Je veux dormir, mais, il faut que […]

La femme qui parlait aux chats

En 2005, je travaillais au sud Algérien (In Amenas) dans une entreprise de Catering, (restauration et l’hébergement du personnel d’une société pétrolière) A u restaurant, je voyais chaque jour, une secrétaire qui s’appelle Nacera, d’un certain âge, à la fin du service, elle ramassait les restes du poulet ou’ de la viande Je me demandais pourquoi, un jour je lui ai posée la question, elle me répondit, c’est pour les chats qui rodent dans la base vie. Comme moi aussi j’aime les chats, je me suis sympathisé avec cette dame. Une fois un chaton , est monté le haut d’une bâtisse , et commença à miauler , les travailleurs l’incitèrent […]

Le burnous ensorcelé

En Kabylie, dans les années 1910, les jeunes villageois s’occupaient comme ils pouvaient. Ils passaient la majeure partie de leur temps dehors. À cette époque, on racontait qu’il ne faillait pas rôder autour du cimetière pendant la nuit, car des esprits y erraient en ces heures, et châtiaient les personnes qui oseraient s’y aventurer. Mouloud, mon arrière grand-père et ses amis ne tenaient pas compte des mises en garde des anciens. Ils étaient persuadés que ce n’était qu’une légende, et osèrent s’aventurer dans le cimetière du village un soir. Ils se mirent en route à la tombé de la nuit. Mouloud avait même apporté un bâton avec lui afin de […]