Prochain arrêt : le rendez-vous

Nous suivions une vitesse extreme, un rthyme presque fou. Dominé par un esprit omni-potent, nous écrivions courageusement les lignes d’un certain éloge de la folie et transferions modestement notre énergie aux pages complémentaires de l’oeuvre d’Erasmus. Le grand intellect dont le nom était le notre… Cette nuit du premier novembre, j’étais presque mort de fatigue au moment ou j’ai vu le message de Vectorya sur le fameux reseau social, notre seul lien. Venions-nous de feter l’anniversaire d’un ami? Je ne sais plus. C’était peut-etre, un tonus, une soirée étudiante dans le langage de notre ville, Nantes. “Vas-y, Ali. On va à Marseille. Et, tu viens avec nous. Ça sera entre […]

Devant l’école des filles

L’école des filles, se trouve en face de notre ancienne maison, dans les années soixante, et début soixante dix, à la mode de ce temps, je contemplais les filles avant leur rentrée en en classe, juste devant la porte d’entrée ,entrain de jouer à leurs jeux favoris. Généralement, elles se livraient à trois sortes de jeux de plein air : la marelle, la corde, et la petite balle. A cette époque l’entrée se faisait par la rue Boussoualim, vers 7h 15 ; les filles commencèrent à s’attrouper devant l’entrée, particulièrement celles qui habitaient les quartiers éloignés. Quelques minutes après, les groupes se formaient ; souvent sont des parties interminables, qui […]

Les calanques sauvages

Les ricochets Je fais du sport tous les jours. Pratique essentielle à mon équilibre. Pratique spirituelle aussi. Je ne suis pas un adepte de la méditation immobile. Je préfère me concentrer sur ma respiration : en marchant, courant, pédalant, nageant. Je pense que la spiritualité commence par une activité sportive. La nage est mon activité quotidienne. Ce qui ne m’empêche pas de pratiquer d’autres sports le week-end. Des randonnées, des raids. Dimanche 24 juillet 2011. Le vent souffle depuis plusieurs jours sur Marseille. Le début d’été le plus mauvais que je n’ai jamais vu. Ou ma mémoire me fait défaut. Mais cette année, le mois de mai fut particulièrement beau […]

Une histoire à coucher dehors

Pathos. Encore un récit qui va faire dans le pathos. Certes, le sujet est poncif et sous un certain angle que je renie pas miséricordieux. Miséricorde pourtant sincère et profondément voire organiquement ressentie. C’est donc avec ce qui me reste de vivant et d’humain au fond du ventre que je vous livre ma rencontre avec ce petit garçon dont le nom m’est encore étranger. Aix-en-Provence, la belle bourgeoise, élégante, distinguée, aux allures nobles et enlevées. A Aix, on se sent en sécurité. On le sait et on ne peut que le constater, les marginaux n’y sont pas les bienvenus, les sans abris non plus et les communautés tziganes roumaines n’en […]

La meilleure solution, pour Mokie, c’était de lui raconter des histoires…

Mokie est la mère d’une amie à moi. C’est une femme assez âgée, qui est atteinte de la maladie de Alzheimer : elle perd progressivement la mémoire, ce qui l’emmène a confondre la réalité et l’imaginaire. Elle vit seule, près de Paris, dans sa chambre d’hôpital. Elle a depuis toujours un “compagnon”, comme elle l’appelle, qui est en fait un chien. Ce dernier est étrangement devenu l‘unique chose au monde lui permettant de garder un pied avec la réalité. En effet, malgré sa maladie elle l’a toujours beaucoup aimé: c’est aujourd’hui peut être une des seules choses qu’elle reconnaît tous les jours, tous les matins lorsqu’elle se réveille. Incapable de […]

Un dentiste hors norme

Lorsque j’étais adolescent, j’avais les pires ennuis avec ma dentition et les tortures subies chez les arracheurs de dents m’ont définitivement fâché avec cette corporation. Tous les moyens étaient bons pour échapper à la roulette ! Mes parents avaient toutes les difficultés du monde à m’emmener chez un praticien, je cachais si bien mon mal « dedans »… Un beau jour, j’ai quand même fait une exception, ma rage de dents ayant réussi à me convaincre d’aller consulter un dentiste. La douleur était devenue insupportable. J’arrive dans la salle d’attente d’un vieux briscard, l’un des premiers médecins de Mostaganem après l’indépendance du pays. Problème : il était généraliste… Il y […]

Un petit chasseur pro…!

L’histoire que j’ai choisie est mon histoire d’enfance. Lorsque j’étais enfant, assez jeune de 9 ans, c’était l’année 1998, j’étais à l’école primaire en 3ème année. L’école était près d’une petite forêt où il y avait plein de petits oiseaux. Mon histoire a commencé après avoir rejoint le groupe des petits chasseurs, mais des chasseurs de petits oiseaux ! Surtout un oiseau qu’on appelait dans notre « darija » le Tejja. Il s’agissait d’un petit oiseau très petit d’une couleur noire-grise et de deux petites ailes fines ; cet oiseau ne pouvait pas voler haut ni voler longtemps et donc c’était facile de le chasser. Un samedi matin, mes camarades […]

Promenade à Sfax

J’ai bu ce soir, ma dernière réserve de single malt y est passée. Je suis le seul à blâmer pour ce coup de blues : j’ai fait preuve d’une légèreté inexcusable aujourd’hui, qu’est ce qui m’a pris de vouloir « faire un tour « … comme ça … « pour m’aérer « ? Est-ce Chet Baker qui me susurrait malicieusement « let’s get lost » …il doit pourtant savoir qu’on risque de perdre plus que son chemin à se promener dans une telle ville. Dans le meilleur des cas, chaque excursion condamne mon humeur de la journée : impossible de circuler sans croiser la violence sous toutes ses formes, de […]

Une superstition ou un hasard

Mon histoire s’est passée à un club de plongée sous marine situé au port d’Alger « club espadon », c’était un club assez restreint non accessible à tout le monde et c’est pour cette raison que la direction du club faisait, à l’occasion, des portes ouvertes sur cette activité, invité par un ami je me suis présenté au port d’Alger accompagner de mon ami quand soudain la baleinière du club s’est accosté devant nous, nous avons pris place et après une traversée de 10mn nous nous sommes rendus au club, et comme le hasard fait bien les choses une opération de baptême s’est organisée mon ami s’est rapproché de moi […]