La Méditerranée, où tout a commencé…

C’est le 14 fevrier Que ma vie s’est émerveillée Je t’ai renconté On a fait connaissance On a pris confiance On a surtout pris conscience Conscience, qu’on été attiré l’un vers l’autre Qu’il n’y avait personne d’autre Que cette histoire serait la notre Le 11 juin, Je suis décidée Je t’ai embrassé Les jours passés Notre amour grandissait C’était parfait Tu disais que tu m’aimais Tu me le montrais Et me l’écrivais Je suis tombée amoureuse de toi J’avais confiance en toi J’aurais fait n’importe quoi pour te garder près de moi Et un jours comme ça Plus rien n’alla Et cet amour se termina J’ai su que tu m’avais […]

Le henné

Le henné

Zeineb Farhat, la directrice d’El Teatro de Tunis, nous raconte l’étrange voyage nocturne en train d’une de ses amies danseuses, Ymen Smaoui. Ou comment un shampoing au henné a mené dignement une femme vers l’enterrement de sa mère… Audio in French

Yemma

C’était la première fois que j’accompagnais mon père au bain maure . Un long couloir couvert de grandes dalles menait vers une grande salle à l’aspect mauresque. Sous des arceaux on avait étendu des matelas …J’appréciais beaucoup l’intimité du lieu …Une grande porte en bois permettait d’accéder à la salle d’eau .C’était une grande pièce au toit en voûte avec deux grandes cuves souterraines d’où l’on puisait l’eau chaude et l’eau froide .Mon père ,propriétaire des lieux, était pris en charge par les deux masseurs du bain .L’un s’occupa de lui faire un vigoureux massage tandis que l’autre ramenait de l’eau dans de grands seaux .Tayeb se chargea de moi […]

Un espoir cerné

C’est une histoire vraie que je raconte. Une histoire un peu vieille mais qui risque de se rajeunir à n’importe quel moment. Une histoire qui peut être éternellement jeune et fraîche, mais moche. Il y a six ans, en 2006, pendant la dernière guerre Libanaise, j’ai quitté le pays deux semaines après le début, un sentiment de trahison m’enveloppant. Mais je n’arrivais plus à supporter non pas le Liban, mais l’injustice qui le grignotait. Je trouvais injuste et lamentable le fait qu’il soit victime d’une guerre à chaque fois qu’il commençait à oublier celle qui a précédé. Injuste mais compréhensible. Je sais bien que pour certains, ce pays pourrait être […]

Une balade névrosée à Beyrouth

« Nous avons inventé le bonheur », diront les derniers hommes et ils cligneront de l’œil. » Friedrich Nietzsche C’est presque un matin de Printemps comme tous les autres. Louis Armstrong à la trompette couvre les klaxons. C’est si bon, lovers say that in France when they thrill to romance it means that it’s so good. C’est si bon. Il est 8h45 sur la route vertigineuse de Mkalles. Une piste noire sans balises. On roule sur trois voies en file indienne. Ceux qui nous croisent dans l’autre sens n’ont aucune chance. My darling c’est si bon. Ils sont obligés de se serrer, se coller, se frôler. Tôles sauvées. In extremis. […]

Moufik

Lorsque nous nous retrouvâmes enfin seules, réunies autour d’une table, dans un silence le plus absolu, ma tante me raconta une histoire. C’est l’histoire d’un mendiant – me dit-elle – qu’elle croisait fréquemment dans un coin bien précis d’Oran, la rue Ben Mhidi, à mi-chemin des arcades. C’était il y a 18 ans de cela, en 1994. Cet homme ne changeait ni de place, ni d’humeur. Il se faisait appeler « Amou Moufik », qui signifie tonton Moufik en français. Amou Moufik restait toujours la tête baissée avec un petit air triste. Ma tante ajouta, que ce n’était pas une personne très bavarde mais il essayait continuellement de montrer sa gentillesse extrême. […]