L’escapade nocturne, par Adrien Puig, Lycée A. Artaud

Cela se passe le plus souvent pendant les soirées d’adolescents. Cette chose, nous l’avons tous connue au moins une fois dans notre vie. Provoquée après un abus d’alcool ou d’herbe ou des deux, vous l’avez sans doute deviné je vais vous parler de cette sensation de mal-être communément appelée « BAD ». Ce mot résume en trois lettres le moment où la limite est dépassée, où le cerveau est saturé. Ce mot s’applique à la situation dans laquelle je me trouvais ce soir-là. Sans réfléchir, à 4h30 du matin, je quitte la soirée où mes parents m’avaient interdit de me rendre. Je marchais durant quinze minutes avant de me rendre compte que […]

Alger-Beyrouth

Alger-Beyrouth C’était à bord d’un vol Air-Algérie à destination de Beyrouth. A mes côtés étais assis un homme d’un certain âge. Quand le steward est arrivé avec le chariot de rafraîchissements, il a demandé à chacun d’entre nous ce qu’il souhaitait boire. J’ai demandé un jus de fruits et le passager à mes côtés a demandé un whisky. Le steward s’est excusé, disant qu’il n’en avait pas. « Donnez-moi du vin rouge alors» « Navré Monsieur, nous n’en avons pas non plus » L’homme, agacé, lui demanda « Et du vin blanc ?! » « Non plus… » « Mais ce n’est pas possible !!! Nous sommes à bord d’un […]

Mariage enfumé

C’était le mariage d’un pote du quartier. Il avait fait les choses en grand : blocage de toute la circulation dans la rue, celle-ci étant fermée aux extrémités par deux barrières. Il y avait pas moins d’une centaine de chaises sur la chaussée, en face de la scène montée elle-même sur une estrade de fortune. Le marié était un grand fumeur devant l’éternel et aucune mixture planante n’avait de secret pour lui. Les invités étaient du même calibre : toute l’assistance était sous un immense nuage de fumée lorsque les flics arrivèrent ; ces derniers reniflèrent les volutes, en regardant avec un œil suspicieux les spectateurs. Le frère du marié […]

Promenade à Sfax

J’ai bu ce soir, ma dernière réserve de single malt y est passée. Je suis le seul à blâmer pour ce coup de blues : j’ai fait preuve d’une légèreté inexcusable aujourd’hui, qu’est ce qui m’a pris de vouloir « faire un tour « … comme ça … « pour m’aérer « ? Est-ce Chet Baker qui me susurrait malicieusement « let’s get lost » …il doit pourtant savoir qu’on risque de perdre plus que son chemin à se promener dans une telle ville. Dans le meilleur des cas, chaque excursion condamne mon humeur de la journée : impossible de circuler sans croiser la violence sous toutes ses formes, de […]