Choisis ta participation :

Texte à mettre

Dépose une histoire vraie

Texte à mettre (le texte donné pour « dépose » est en fait un 2e texte de collecte)

Dépose une histoire

Les auteurs

Mohamed Fakharany, écrivain
Khaled Al Khamissy, écrivain
Mohamed Shennawy, illustrateur et scénariste
Chawki Amari, écrivain
Najwa Barakat, écrivaine
Ymen Berhouma, artiste tunisienne
Charif Majdalani, écrivain
Etgar Keret, écrivain
Tsur Shezaf, écrivain
Galip Tekin, illustrateur, malheureusement décédé le …
Roberto Alajmo, écrivain
Nine Antico, illustratrice et réalisatrice
Chrissos Christopoulos, écrivain
Omar Shomali, artiste
Yohanne Lamoulère, photographe
Hind Meddeb, réalisatrice
Vincent Geisser, chercheur
Bahram Aloui, comédien, réalisateur
Hubert Artus, journaliste et écrivain
Kenza Sefrioui, chercheure
Thomas Azuelos, auteur de BD
Bruno Le Dantec, écrivain
Sylvain Prudhomme, écrivain
François Beaune, écrivain
Lotfi Nia, poète, traducteur
Hyam Yared, écrivaine

Nous pensons aussi potentiellement à travailler avec :

Yves Gonzalez Quijano, chroniqueur, spécialiste du Moyen-Orient
Cloé Kormann, écrivaine française
Kamel Daoud, écrivain
Mohamed Shehadeh, écrivain et avocat palestinien
Elias Sanbar, chercheur
Alain Gresh, chercheur
Julien Delmaire, écrivain et slammeur français
Vincent Message, écrivain français
Karim Miské, réalisateur français
Ramzi Choukair, acteur et dramaturge syrien
Hakan Gunday, écrivain turc
Fouad Laroui, auteur marocain (De quel amour blessé, Julliard 1998)
Fabio Geda, (Dans la mer il y a des crocodiles)
Ilan Pappe
Paul Fournel, pataphysicien, qui a écrit Poils de Cairote…
Céline Minard
Tahar Bekri
Hélé Béji
Abdellah Taïa
Rachid Boudjedra
Jérôme Ferrari
Jean Rolin
Bertrand Visage, écrivain et éditeur français ?…
Tahir Shah, écrivain anglo, anglo-afghan indien, vivant à Casablanca
Leila Shahid, représentante du peuple palestinien à Bruxelles
Nadia Jelassi, artiste et professeure à l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis
Fellag, auteur algérien
Ibrahim El Batout, réalisateur égyptien
Leila Kilani, réalisatrice marocaine (Sur la planche en 2011, écrit par Benotman)
Roberto Alajmo, écrivain sicilien
Nine Antico, illustratrice française
Elias Sanbar, écrivain palestinien
Mohamed Shehadeh, écrivain et avocat palestinien
Julien Delmaire, écrivain et slammeur français
Arthur Dreyfus, écrivain français
Chrissos Christopoulos, écrivain grec
Omar Shomali, artiste palestinien
Yohanne Lamoulère, photographe française
Kamel Daoud, écrivain et chroniqueur algérien
Hind Meddeb, réalisatrice française
Vincent Geisser, de l’IFOP
Bahram Aloui, comédien, réalisateur tunisien
Hubert Artus, journaliste et écrivain français
Kenza Sefrioui, chercheure marocaine
Vincent Message, écrivain français
Larissa Sansour, artiste palestinienne
Uda Benyamina, réalisatrice et comédienne française
Zinedine Bessaï, artiste algérien
Karim Miské, réalisateur français
Geda, Dans la mer il y a des crocodiles, écrivain italien
Salim Bachi, écrivain algérien
Abdel Hafed Benotman, écrivain et scénariste, malheureusement décédé
Ilan Pappe, historien israélien
Paul Fournel, pataphysicien, qui a écrit Poils de Cairote…
Ahmad Abdalla, réalisateur égyptien
Mohamed Diab (Les femmes du bus 678), scénariste et réal égyptien
Jérôme Ferrari, écrivain français
Leila Marrakchi, réalisatrice marocaine
Patrick Deville, écrivain français
Nadine Labaki, réalisatrice libanaise
Jean Rolin, reporter et écrivain français
Tahar Bekri
Jean-Georges Tartar, conteur de rue français
David Fauquemberg, écrivain français
Abdelwahab Meddeb, chercheur tunisien
Hélé Béji
Claire Denis, réalisatrice française (Nénette et Boni sur Marseille)
Abdellah Taïa, écrivain marocain
Boualem Sansal, écrivain algérien
Rachid Boudjedra, écrivain Algérien
Cédric Fabre, journaliste et écrivain français
Clément Baloup, illustrateur français
Thomas Azuelos, illustrateur français
Edmond Beudoin, illustrateur français
Sylvie Garcia, écrivain
Antoine Choplin, écrivain français
Sébastien Coupy, réalisateur
Anton Shammas, écrivain et traducteur israélo-palestinien
Svetlana Alexievitch, écrivaine

Collecte une histoire vraie

Choisir un texte, il y en a 2.

Tu possèdes un téléphone portable ? Non, c’est une blague. Mais tu sais qu’il fait aussi dictaphone ?
Je suis d’accord, c’est un truc incroyable qu’on a tous dans nos poches.
Tu rencontres parfois des gens qui te racontent des histoires de leurs vies, que tu apprécies ? Encore une fois, je suis d’accord avec toi, les gens sont passionnants.
Ceci établi, il ne te reste plus qu’à utiliser ton portable pour les enregistrer, en prenant quelques renseignements sur eux afin de télécharger et remplir le conditions générales d’utilisation (téléchargement automatique en cliquant sur ce lien).
Ces infos n’apparaissent pas sur le site mais permettent aux chercheurs, auteurs, de pouvoir écrire aux raconteurs, vérifier les sources et les tenir au courant des différentes formes (restitutions) qu’elles prendront.

A toi de jouer, bonne collecte, et surtout fais-toi plaisir, pars à la redécouverte de ton cercle d’amis, mais aussi à la rencontre de tous ces gens que tu avais envie d’aborder sans en avoir le prétexte. Se lancer à la recherche d’histoires est une chasse au trésor !


Chers amis, camarades, friends, vous aussi rejoignez le collectif Histoires vraies et devenez collecteurs d’histoires ! Il vous suffit de savoir que votre téléphone portable peut aussi faire dictaphone ! (eh oui ! moi j’ai découvert ça l’autre jour, c’est hyper pratique !!) et d’ensuite vous mettre à enregistrer les amis, friends, camarades, famille, voisins, neveux d’amis, nièces de terroristes etc… qui viendraient à passer dans vos zones…
A savoir qu’une histoire vraie doit faire moins de dix minutes (par pitié, dites-leur de pas raconter toute leur vie d’une traite, mais de choisir une histoire parmi toute cette mémoire conservée !), peut être racontée dans n’importe quelle langue, même en ouzbek, et est soit une histoire que la personne a vécu, soit une histoire qu’on lui a racontée, mais qu’elle doit dans les deux cas considérer comme vraie.
Évitez les racistes primaires et autres antisémites, homophobes, etc (je sais, pas évident, mais c’est une expérience à tenter) car nous ne pourrons cautionner ce genre de diatribes dans les rayons de cette bibliothèque.
Et sinon bien vous assurer en leur faisant signer le papier à télécharger là qu’ils sont tout à fait consentant pour considérer leur histoire comme libre de droit, de voyager au sein de la mer des histoires.

Collecte une histoire Contacte-nous

Traduis une histoire vraie

La bibliothèque d’histoires vraies de méditerranée compte aujourd’hui des milliers d’histoires dans nombreuses les langues, dont de nombreuses ne sont pas accessibles à tous car non traduites.
Si tu parles plusieurs langues et que tu rencontres dans la bibliothèque des histoires vraies qui te plaisent, fais-en profiter le plus de gens possibles en les traduisant, puis en les partageant sur ton Facebook afin de les faire découvrir.

Attention, note bien le titre de l’histoire que tu souhaites traduire (copie-colle le titre si possible) pour le mettre dans le formulaire ci-dessous :

Les collecteurs

François Beaune, Marseille
Christos Chrissopoulos, Athènes
Le MuCEM, Marseille
Le Centre social du Pugnet, Chambéry-le-haut

Les traducteurs 

François Beaune, Marseille
Bahram Aloui, Tunis
Muriel Abichaker, Beyrouth

 

Héberge un auteur

L’association Histoires Vraies de méditerranée invite régulièrement en résidence des auteurs (écrivains, artistes, chercheurs) sur différents territoires de méditerranée afin qu’ils passent du temps au plus près des habitants à collecter leurs histoires, pour ensuite nous les re-raconter chacun à leur manière (livres, spectacles, films, créations sonores…).
Si tu as la place d’héberger un auteur (a minima une chambre avec un bureau), pour quelques jours, une semaine ou plus, afin de lui faire découvrir ton cercle de connaissances, tes réalités, la société civile avec laquelle tu vis…
Si tu n’as pas de place chez toi mais que tu aimerais aider un auteur venant séjourner près de chez toi, en lui présentant des amis, des associations, etc… en collectant des histoires avec lui…
Rejoins notre équipe de bénévoles sur le terrain. Deviens membre de l’association, munis-toi de ton carnet de collecte (à paraître en mars 2018) qui t’aidera dans le travail de terrain, inscris-toi sur la liste des hébergeurs potentiels.

Contacte-nous Dépose une histoire Deviens membre Traduis une histoire

Les hébergeurs

François Beaune, Marseille
Bahram Aloui, Tunis
Frantz Jouret, Tanger
Muriel Abichaker, Beyrouth

Deviens membre / Soutiens l’asso

Afin de mettre en œuvre ce projet collectif, participatif, nous avons besoin des soutiens de tous les habitants de méditerranée. Chacun peut œuvrer à sa manière, en racontant une histoire, en collectant une histoire, en traduisant une histoire, en hébergeant un auteur, mais aussi en devenant membre de l’association Histoires Vraies de Méditerranée (HVM) responsable du projet.

L’adhésion est de 15 euros. Pour toute adhésion, vous recevrez une carte de membre et lorsqu’il sera édité, un carnet de collecte qui résume le projet HVM et vous aidera dans votre travail de terrain.

Tu peux envoyer un chèque à :
Histoires Vraies de Méditerranée, 136, rue Consolat, 13001 Marseille.

Ou faire un don / payer la cotisation en ligne ici :

Je fais un don Contacte-nous

Les membres

François Beaune, Marseille
Marie-Dominique Russis, Marseille
Atiq Rahimi, Paris
Christos Chrissopoulos, Athènes
Frantz Jouret, Tanger
Bahram Aloui, Tunis