L’amour vengé

Quelques années auparavant Joséphine était cette jeune descendante d’une famille riche, d’une intelligence frappante et d’une immense ardeur dans l’apprentissage. Elle était l’une des rares, peut-être la seule fille de Beit Chabab à recevoir son bac en ce début du XXI siècle. Elle voulait bien étudier les droits, mais naturellement son père n’accepta pas que sa fille de village n’allât seule vers la ville des loisirs « Beyrouth ». Ses ambitions pourtant la poussèrent à prendre les cours de ses amis, à se cultiver elle-même, elle écrivait des poèmes… Mais sans qu’elle le voulût, l’amour bouleversa son existence paisible. Elle allait alors commencer une nouvelle vie avec Menhem, SON Menhem, […]

Raconter son moi : naissance de l’individu moderne

C’est une humeur mélancolique, écrit Montaigne, et une humeur par conséquent toute ennemie de ma complexion naturelle, produite par le chagrin de la solitude en laquelle il y a quelques années je m’étais jeté, qui m’a mis premièrement en tête cette rêverie de me mêler d’écrire. Et puis me trouvant entièrement dégarni et vide de toute autre matière, je me suis présenté moi-même à moi pour argument et pour sujet. C’est un destin farouche et monstrueux. Il n’y a rien non plus en cette besogne digne d’être remarqué que cette bizarrerie : car à un sujet si vain et si vil le meilleur ouvrier du monde n’eût su donner forme et […]

Histoire vraie du week-end: Sammy Davis Junior est vivant, et il vit dans la Casbah de Tanger

Maintenant, quasiment au milieu du parcours, je me suis pris aujourd’hui à réécouter des sons enregistrés à Tanger en janvier 2012, et je suis retombé sur l’histoire de Mohamed alias Sammy Davis Junior. Le son est mauvais, il y avait trop de vent ce jour-là, mais la voix, comme toutes les voix de rocker-crooner, ne laisse pas indifférent. En le réécoutant, je me suis souvenu de ses mains gigantesques, aux phalanges saillantes, qui dans leur temps ont fait parler la poudre, puisque Mohamed est un ancien boxeur reconverti en guide de la Kasbah… Sammy Davis Junior (cliquer pour écouter la voix de Sammy Davis Junior)

La patience est la clé de la délivrance

L’année dernière, j’étais chez des amis à Ginasservis, alias Espigoule, le village du Phacomochère et autres délires locaux, dans les Alpes-de-Haute-Provence (voir le film Les Quatre Saisons d’Espigoule de Christian Philibert, 1999). Nous avions décidé ce jour-là de baigner les mômes à la piscine municipale. À une des tables en plastique coca-cola de la cafétéria, quatre jeunes du coin tapaient le carton, un genre de rami. Sur les épaules de l’un, un tatouage en arabe entre deux plumes d’indien. Je lui en demandais le sens et il me dit : « La patience est la clé de la délivrance ». C’est un proverbe libanais, comme mon père. Puis il me dit qu’il ne […]

Deux histoires vraies de Marjane Satrapi pour le prix d’une

Ce mardi, puisqu’il n’y a rien eu hier, cause problèmes d’internet, voilà deux histoires vraies de Marjane Satrapi tirées de l’album Broderies : des discussions de femmes iraniennes du début des années 1990, quand, après le déjeuner, les hommes partent comme d’habitude faire la sieste et que celles-ci, après avoir débarrassé, se mettent à boire le thé : tout le monde se réunissait autour de cette boisson afin de s’adonner à son activité favorite : la discussion. Mais cette discussion avait aussi sa signification bien à elle, car « parler derrière le dos des autres est le ventilateur du cœur ». Les huit femmes ainsi réunies par le thé vont chacune raconter une histoire, mais […]

L’histoire vraie du jour où Nina Simone a cessé de chanter

Mohamed Kacimi raconte, dans l’avant-propos du récit intitulé Le jour où Nina Simone a cessé de chanter, que je retranscris ci-dessous en intégralité, comment l’histoire vraie de Darina el-Joundi est devenue une pièce de théâtre puis un livre : Au mois de juin 2006, j’organisais une manifestation autour de Beyrouth dans un théâtre parisien. A l’issue des représentations, une jeune femme, habillée en noir, timide, effarouchée même, est venue vers moi, elle m’a donné un manuscrit et sans dire un mot elle a disparu. Je l’ai lu le soir même. C’était une lettre ouverte à son père, qui avait rêvé pour sa fille la plus grande des libertés et qui allait […]

Histoires vraies, un jeu de société interactif

Les billets libanais ressemblent à des billets de Monopoly, ou à des coupons de réduction de supermarché, avec leur code-barre et leurs couleurs criardes, comme s’il ne fallait pas trop concurrencer avec cette Livre de tous les jours, de petits achats, les dollars d’un beau vert terne, sérieux, profond, encré au pétrole, dont la valeur ne fait aucun doute. Histoires Vraies est un jeu de société familial, de 7 à 77 ans, avec ses pays, ses villes, ses quartiers, dont la richesse échangée est la parole, érigée pour le coup en bien précieux. Savoir écouter quelqu’un vous permet de relancer les dés, placez-vous sur la case audio ou la case […]

L’histoire vraie du dôme des ex-souks de Beyrouth

Jade Tabet, architecte et urbaniste, raconte cette histoire vraie dans le livre consacré à Beyrouth de la collection Autrement : Lorsque les bulldozers de la reconstruction se sont attaqués aux anciens souks de Beyrouth, détruits pour laisser place à un nouveau quartier commercial, une petite structure en dôme, jusque-là prise dans la gangue des échoppes et des arrière-boutiques, s’en est trouvée soudain dégagée. Très vite ce lieu jusqu’alors inconnu a été transfiguré par la ferveur populaire. On disait qu’un saint Wali (pieux lettré) y était enterré. Que, lorsque le premier bulldozer s’était approché pour entamer sa démolition, sa lame s’était fendue en deux. Qu’un deuxième bulldozer, appelé à la rescousse, avait […]

Histoires d’échelles au levant

Le projet Histoires Vraies vient poser ses valises au Liban, un pays dont mon père me parle de manière amoureuse depuis de nombreuses années. Avant de partir, j’ai lu ce roman en forme de récit de vie, Les échelles du Levant, d’Amin Maalouf, ou l’histoire de Ketabdar, qui signifie Insoumission ou Désobéissance, un Libanais d’origine ottomane, petit-fils de la famille royale, installé avec son père et ses frères à Beyrouth au moment du Mandat français, qui va se révéler un héros de la résistance française. La scène du mariage met en scène le père de Ketabdar, un pacha ottoman idéaliste, positiviste, qui voit en son fils un révolutionnaire et rêvait […]

Faut-il boycotter le Projet Histoires Vraies ?

Premier jour au Liban. A mesure que le Projet Histoires vraies s’approche des Territoires Palestiniens, se pose la question, voire le problème pour certains, de la présence d’Israël dans le projet. En effet, afin de ne pas normaliser l’occupation de la Palestine, certains pays arabes, dont l’Égypte, le Liban, la Lybie, la Syrie, qui font partie eux aussi du projet, ont décrété un boycott économique mais aussi culturel contre l’État Hébreux. En Egypte, la directrice du festival de Printemps, Basma el Husseini, m’expliqua qu’elle trouvait le projet de cette bibliothèque virtuelle très intéressant, mais que la seule présence ou mention d’Israël suffisait à ce que son ONG ne puisse soutenir […]