Le président Sarkozy donne l’exemple

Sofiane, écrivain et éditeur algérien des éditions Barzakh (http://www.editionsbarzakh.dz/), m’écrit ce mail il y a quelques heures : Hello le Tangérois, je suis de loin en loin tes pérégrinations, j’espère que ça va… Je voulais juste partager avec toi cet instant vérité : pour d’obscures raisons je me suis retrouvé jeudi dernier après-midi à suivre en direct à la télévision le discours de Sarkozy prononcé à l’occasion de la célébration du 600e anniversaire de Jeanne la dite Pucelle. Ne me demande pas pourquoi. Bon, je sais bien qu’il y a là-dessous de non moins obscures considérations de tambouille politicienne qui font que je ne suis pas dupe, toujours est-il que je […]

Como caida del cielo

Sara Muecielago – texte / text Histoire rédigée en espagnol, 7 janvier 2012 / True tale written in Spanish, January 7th 2012 Sucedio en enero 1997. Hacia dos meses que habiamos tenido que sacrificar a nuestra perra  » Negrita » tenia diecisiete años y estaba muy, pero que muy viejecita. Enseguida quise tener otro perro, pero mi marido no, estaba un poco cansado de tantas obligaciones, él la sacaba siempre a pasear y se ocupaba de todos sus cuidados – si no lo hago yo , no lo hace nadie – decia. La cuestión es que ante tanta insistencia por mi parte por tener otro perro, puso una unica condición, – […]

Le magnifique

La place du Grand Socco chuinte d’humidité, les pierres et les bétons des murets sont gorgés d’eau, avec un grand soleil pourtant, mais qui l’hiver a du mal à rentrer dans les angles. Comme un chauffage d’appoint qui ne sèche rien. Il fait doux, environ 13 degrés, et Tanger a l’air de transpirer de froid, comme une sueur glaciale qui coule sur les carreaux de marbre et les pavés dépenaillés. Le Maroc est un pays froid dont le soleil est chaud, me dit Frantz. C’est une citation du maréchal Lyautey, et pour une fois dans sa vie, ce n’était pas mal observé. Frantz est prof d’anglais et sur son temps […]

Les fesses, les yeux et les oreilles

On dit ici que le Tangérois a toujours les fesses sur un rocher, les yeux sur la mer et les oreilles sur les nouvelles, m’explique Karim, le patron du Number 1. L’expression en trois temps rime en arabe, mais je ne viens que d’entamer l’emballage de la méthode intégrale Harrap’s pour apprendre l’arabe classique… D’ailleurs, si quelqu’un la connaît… Des histoires il n’y a que ça ici, poursuit-il. Un jour un type du FBI est venu à Tanger pour espionner un Argentin. Le matin, il descend boire son café au bar en bas de son hôtel. Il s’assied, commande le café, qui arrive. Par habitude, il observe autour de lui […]

Maria et ses chiens

Un jour plus tard, il faut quitter la cabine pour que les corsaires italiens du Marina Excellent cleanent un peu pour les prochains à venir. Nous arrivons à Tanger dans deux heures. Maria est serbe de Bosnie. Elle me demande si je peux garder ses sacs pendant qu’elle va quelque part. Je me suis installé pour attendre sur la moquette rouge à motifs marins, un mauvais thriller espagnol aux deux-tiers dans les mains. Elle revient bientôt avec ses deux clebs et son gros ventre enceinte. C’est la petite la chef, m’explique-t-elle. Un minuscule bâtard de Jack-Russel Terrier, sans laisse, s’agite autour d’un gros berger allemand. Quand Kira se bat avec […]

Un long raid

 Il est plus de 6 heures, le bateau quitte le port de nuit, et par miracle je suis dessus, après avoir passé la journée au commissariat. Heureusement que Déborah, la sainte patronne de l’Anisette, qui est le bar-restaurant de l’Institut français, était là pour m’aider. Sur le pont ils sont trois à fumer avec des blousons gris coupe-vent Sud-expé. Je me rapproche pour du feu. Le fils doit avoir 11 ans, un jeune gros timide. Il est avec son père et un ami du père. Le père m’explique qu’ils sont une quarantaine comme eux, des couples, pas mal de vieux, des Belges, à trois ou quatre, à partir à l’aventure […]

Acabo como el rosario de la aurora

El Rosario de la aurora était le nom de l’histoire vraie que l’écrivain Robert Juan-Cantavella avait choisi de me raconter hier soir. Nous nous sommes installés Carrer del Ponen, en plein Raval, et je l’ai filmé avec mon beau Lumix tout neuf me racontant l’histoire de ces processions qui avaient lieu autrefois dans cette rue, très tôt le matin, et qui finissaient toujours mal, d’où l’expression acabar como el Rosario de la aurora (mal finir), qu’il entendait souvent enfant sans la comprendre. La procesion del rosario de la aurora est de tradition religieuse mais elle était systématiquement récupérée à l’époque pour finir en émeute politique, afin de permettre au peuple […]

La cama

[iframe src= »http://player.vimeo.com/video/63961069″ width= »500″ height= »281″]                 Juan-Bautista Duran – vidéo / video Histoire filmée en espagnol par François Beaune, décembre 2011 / True tale filmed in Spanish by François Beaune, December 2011

Le père Noël, une semaine plus tard

Le père Noël a distribué tous les cadeaux et a repris sa manche. Il fait grand beau et doux depuis un mois, la ville est splendide, les gens sympathiques, la bouffe délicieuse et pas chère, les filles magnifiques : un vrai pays de cocagne. Comment font les écrivains d’ici pour travailler ? Autant en Angleterre on sait que la journée est foutue avant d’avoir commencé. Que passer sa journée à gratter du papier n’est pas la pire option en attendant que la pluie cesse. Autant à Barcelone, écrire semble un acte quasi criminel, une pulsion morbide tournant le dos à la vie alentour…

Boire, plutôt que d’acheter une cuisine équipée

– Si j’étais d’âge à me marier, dit la mère de Sally Mara à son grand frère (dans Les œuvres complètes de Sally Mara, de Raymond Queneau), ce n’est pas toi que je choisirais. – Ah ! Et pourquoi ça ? demande le frère. – Tu bois trop. – Et papa ne buvait pas, lui ? – Normalement. Jamais plus de huit cuites par semaine. Tandis que toi, tu n’arrêtes pas. En tant que mère, ça n’est pas désagréable, mais en tant qu’épouse, ça me déplairait. Voilà un point de vue tout à fait irlandais sur la vie de couple. Mais qu’en est-il de l’Espagne ? Jésus, un ami architecte, donc un peu charpentier, me […]