Chronique d’un crime et d’un suicide bien annoncés

Quelques échappées mnésiques Il arrive parfois que des souvenirs remontent en surface et apparaissent tantôt comme une lueur d’espoir, tantôt comme une entrave obstruant le long chemin qui reste à parcourir dans ce bas monde. Le soleil avait eu le temps de réchauffer les horizons, le vacarme des voitures était à son paroxysme, les oiseaux avaient déjà rejoint leurs cachettes après avoir cueilli des brins d’herbe et des rameaux pour faire leurs nids. Comme dans un rêve, loin des espaces cloisonnés par des murs et des obscurités charriées par les rayons brulants du soleil ; loin de la fatalité des espoirs meurtris et des ambitions fleuries, comme un bruit strident […]

Mordu par une vieille folle, une histoire vraie de Tewfik El Hakim, substitut de campagne

Mon dernier jour à Alexandrie, et je n’aurai pas le temps de finir ce magnifique livre. Un substitut de campagne en Egypte, collection Terre humaine, Plon, est le récit que fait Tewfik El Hakim de ses années passées à conduire des enquêtes, participer à des cours d’instance dans les campagnes égyptiennes. L’affaire conduit-elle à la corde ? lui demande quelqu’un. Tewfik est épuisé. Il prend un temps pour réfléchir et dit : L’affaire est encore au lit. Et puis ce bel aveu : Le substitut, impuissant à remédier à quoi que ce soit des maux qu’il voit autour de lui, se contente de les vivre, parfois, comme un artiste qui contemple des paysages […]

Sœur Jacqueline

Sœur Jacqueline était une femme qui venait passer 2 ans dans notre école: NDA el Zaitoun et je n’ai jamais su pourquoi, je n’ai jamais demandé… Elle allait et venait méditant notre école, nos mines, nos actes et nos réactions… Je pense qu’elle soit en recherche d’un espoir dans nos yeux mais en vain… On a un grand problème en Egypte: on adore la fiction jusqu’à en vivre, on vit dans l’absurde, on ne sait pas nos buts, on ne sait pas pourquoi on vit et le plus grave c’est qu’on ne se sait pas. C’est en fait bizarre car il faut se savoir pour pouvoir choisir notre voie dans […]

La volonté d’un jeune

Chaque personne entre nous a sa propre histoire et qu’il a influencée toute sa vie. On va vous raconter une vraie histoire, d’un jeune Égyptien, qui a pensé que son ambition et ses rêves sont disparus mais enfin il était fautif. Malgré la faite que cette histoire peut se répéter dans différentes maisons ou villes mais chaque histoire a son charme et  ses héros. Notre histoire commence par un jeune homme égyptien qui a comme nom Amr ; il venait de terminer son bac mais ses rêves de devenir un dentiste sont complétement disparus à cause de son pourcentage qui était « non-conformes » pour ses rêves. On est sûre que vous […]

Le mariage du cordonnier, une histoire vraie de Naguib Mahfouz

Avant de quitter l’Egypte, une histoire vraie tirée des Récits de notre quartier (Hikâyât Hâritnâ), 1975, de Naguib Mahfouz. Encore une histoire qui prend forme dans des ruelles, des impasses, comme s’il fallait toujours, pour pouvoir écrire, recréer le village, c’est-à-dire concevoir un univers simple, une unité de vie, familière, confortable, comme si la meilleure scène dramatique était toujours le café du coin… 37 Amm (oncle) Yansoun le cordonnier est un homme à la réputation sans tache. Son fils Ramadhan meurt à la suite d’une maladie dont il n’a pas souffert longtemps. L’homme en conçoit un chagrin tout naturel mais, avant que sèchent ses larmes, il commet un acte étrange qui le […]

La vache-qui-rit peut rire

L’eau, que ce soit au Caire à Port-Saïd ou à Alexandrie, a un goût de vase qui se marie assez bien avec le café lyophilisé, mais qui par contre s’oppose intensément à la pâte dentifrice, qui cherche à nous faire croire à la propreté de notre intérieur. Ce relent de fond de Nil décrit assez précisément les baignoires vieillissantes, tâchées, voire rouillées qui servent de bac à douche. N’attends rien du monde, j’avais écrit il y a longtemps, il te le rendra au centuple. Mets-toi au clair sur le plan à suivre. Et puis tiens ferme. N’attends rien du monde, ainsi tu pourras l’apprécier. Le monde ne te doit rien […]

Un enquêteur de 10 ans

C’était en octobre 2008, je me baladais avec mes amis dans les rues voisines de mon quartier. J’étais accompagné de 3 garçons et de mon chien. Nous passâmes par un pont flanqué d’un escalier de béton abimé. Soudain, un de mes amis (nommé Adam) se fige et observe le bas de l’escalier, d’un air curieux, et intéressé. Quand tout à coups, il s’élance vers nous, qui étions déjà loin devant, et nous dit : « VENEZ ! VENEZ ! IL Y A UN TRUC BIZARRE QUI CE PASSE EN BAS DES ESCALIERS !!!! » Nous nous sommes alors précipités vers l’endroit où il nous a conduits, mais nous ne vîmes […]

CRIZHOPITALS

Tout à commencé avec ce maudit accident, où ma grand-mère à l’âge de 96 ans a fait une chute. Partie demander à une infirmière dans un laboratoire d’analyses médicales pas très loin de chez moi de bien vouloir se déplacer à la maison pour lui faire un prélèvement sanguin. Elle me réplique : «  je suis une femme de bonne famille… je ne me déplace pas chez les gens » ! Outrée par cette réaction,  j’ai  fait appelle à un service privé d’assistance médicale à domicile. On pouvait très bien appeler le service des pompiers, mais ces derniers ne fond  que déplacer le malade vers l’hôpital, ni soins d’urgences, ni prise en […]

Le film Battleship, de la propagande américaine dans les cinémas égyptiens

Jeudi soir, je me suis rendu au cinéma Métro, ex-cinéma de la Goldwin Mayer, qui a dû être un de ceux-là à montrer les premiers films en technicolor, avec son plafond monumental, la décoration lourde, un art-déco pompier, balcons et vertigineuses colonnes de plâtre. Le lieu est majestueux, et pourrait être magnifique, mais tout comme le fameux café Groppi, place Talaat Harb, aux murs somptueux en marbre et fers forgés, laissé à l’abandon, les fauteuils de la salle ont été remplacés par quelque chose de moche et de pas cher, et l’allure est gâchée par la camelote récente, le manque de soin… Le seul film qui n’est pas en égyptien […]