Retour de vacances

Mon avion est arrivé tard à Oran et je suis pressé de rentrer chez moi. Tout se passe bien à la douane, mis à part le petit retard causé par un album de Frank Zappa « Sheik Yerbouti » ! La pochette représente Zappa enturbanné… Le gabelou le retourne dans tous les sens et me demande s’il y a des chansons politiques dedans… Il me demande de lui traduire les titres des chansons et veut savoir si Zappa est Arabe. Je lui réponds par la négative et il me dit : – Ah ! Tu vois, c’est donc un ennemi des Arabes, il se fout de nous ! L’un de […]

Histoires d’échelles au levant

Le projet Histoires Vraies vient poser ses valises au Liban, un pays dont mon père me parle de manière amoureuse depuis de nombreuses années. Avant de partir, j’ai lu ce roman en forme de récit de vie, Les échelles du Levant, d’Amin Maalouf, ou l’histoire de Ketabdar, qui signifie Insoumission ou Désobéissance, un Libanais d’origine ottomane, petit-fils de la famille royale, installé avec son père et ses frères à Beyrouth au moment du Mandat français, qui va se révéler un héros de la résistance française. La scène du mariage met en scène le père de Ketabdar, un pacha ottoman idéaliste, positiviste, qui voit en son fils un révolutionnaire et rêvait […]

Moufik

Lorsque nous nous retrouvâmes enfin seules, réunies autour d’une table, dans un silence le plus absolu, ma tante me raconta une histoire. C’est l’histoire d’un mendiant – me dit-elle – qu’elle croisait fréquemment dans un coin bien précis d’Oran, la rue Ben Mhidi, à mi-chemin des arcades. C’était il y a 18 ans de cela, en 1994. Cet homme ne changeait ni de place, ni d’humeur. Il se faisait appeler « Amou Moufik », qui signifie tonton Moufik en français. Amou Moufik restait toujours la tête baissée avec un petit air triste. Ma tante ajouta, que ce n’était pas une personne très bavarde mais il essayait continuellement de montrer sa gentillesse extrême. […]

Les bagnoles, un thème récurrent parmi d’autres (djinns / Vache-qui-rit)

Certains thèmes ressortent dès à présent de ce premier tiers de voyage : les histoires de djinns semblent par exemple assez universellement partagées, dans tous les pays visités. Chacun a une histoire de djinn : quand ça ne lui est pas arrivé à lui directement, il traîne toujours une histoire par-ci par-là. Récemment, Ghada a raconté sur ce site l’histoire de la maison hantée d’Alexandrie :  http://www.histoiresvraies.org/bibliotheque/limmeuble-hante-de-la-rue-aboukir/ Les histoires vraies de djinns mêlent souvent traditions, croyances et font découvrir le point de vue d’un individu (le conteur de l’histoire) qui doit se les coltiner… Comment se mettre d’accord avec soi-même, quand deux modèles s’opposent, modernité, technologie, etc., et croyances légitimées par la religion : « les […]

Le Spam du mois, de Philippe Dichard

Les spams, il faut prendre le temps de les lire. Dans un spam, il y a presque toujours une ou deux jolies phrases louches, un peu difformes, comme modelées par la nature étrange de l’objet. Ces lettres à la mer sont des histoires comme les autres, aussi peu sincères dans le mensonge que les plus beaux discours politiques. Amin Maalouf fait dire à son narrateur, dans Les échelles du levant, que lorsqu’un être se raconte, l’objectivité n’est-elle pas la voie balisée du mensonge ? Je me promis de ne plus chercher à vérifier ni à fouiller. Mais de me contenter de ses paroles (celles de cette personne qui lui raconte le récit […]

Comment restituer les histoires vraies

Un guide du crevard Ce matin, j’étais en plein délire, François Hollande venait de nommer Marine Le Pen ministre des Sports, et je m’imaginais la sortie du livre autour du projet Histoires vraies chez Verticales : « Enfin un guide intéressant ! Un guide qui parle à nos pulsions ! » (Le Figaro) Marre du Guide du routard… En partenariat avec les minijupes Mon bonbon, Marseille-Provence 2013 présente le Guide du crevard de Méditerranée, des Histoires vraies à vivre seul ou bien accompagné, avec, au Sommaire : p. 5 à 12 : aller aux putes en Méditerranée p. 13 à 18 : picoler à l’aise dans les pays arabes en Méditerranée p. 35 à 49 : trouver un job […]

Il est mort seul

De ce côté de la famille, il ne restait plus que mon oncle et il est mort il y a deux mois. C’était un homme qui gagnait bien sa vie, occupait un poste de directeur général à l’inspection des impôts, et avait vécu avec ses deux sœurs célibataires jusqu’à ce qu’elles meurent. Puis une cousine avait pris la relève : elle faisait à manger et passait récupérer ses plats. Il ne préparait même pas une tasse de thé et il détestait le poisson, ce qui est étrange pour un Alexandrin. Ils l’ont retrouvé mort, par terre. Les médecins ont dit que cela faisait plus de trois jours qu’il était là. Cette […]

Promenade à Sfax

J’ai bu ce soir, ma dernière réserve de single malt y est passée. Je suis le seul à blâmer pour ce coup de blues : j’ai fait preuve d’une légèreté inexcusable aujourd’hui, qu’est ce qui m’a pris de vouloir « faire un tour « … comme ça … « pour m’aérer « ? Est-ce Chet Baker qui me susurrait malicieusement « let’s get lost » …il doit pourtant savoir qu’on risque de perdre plus que son chemin à se promener dans une telle ville. Dans le meilleur des cas, chaque excursion condamne mon humeur de la journée : impossible de circuler sans croiser la violence sous toutes ses formes, de […]

Souvenir de Port-Saïd

Je me rends à un concert bâché sur la plage, côté Port-Fouad. Une barge nous fait traverser le Canal de Suez. Voitures et piétons s’entassent. Les motos faux-vieux modèles chromés, Dayun, phares carrés, fausses Honda et fausses Suzuki chinoises, attendent dressées sur le perron qui va se rabaisser. Le taxi est bloqué un bon quart d’heure par un mariage dont les voitures bouchent le rond-point. Les garçons d’honneur ont loué des BMW rouges et payent leurs respects aux jeunes mariés en une danse nuptiale de dérapages contrôlés sur le bitume gravillonné. Les pneus crissent, les gens patientent, habitués, admirent le spectacle. Mariage et dérapages (cliquer pour voir la vidéo) Des paysans, des […]

Une rumeur est-elle une histoire vraie? Exemple de The Last Goodbye

La semaine dernière, une jeune femme voilée m’a raconté à Alexandrie une histoire qu’elle avait vue à la télévision : les salafistes seraient en train de rétablir une loi islamique permettant au mari de faire l’amour avec sa femme jusque six heures après sa mort (parmi d’autres lois régressives). http://www.histoiresvraies.org/bibliotheque/the-last-goodbye/ Après recherches internet, et ne pouvant comprendre la télé égyptienne, le premier article en anglais faisant foi de ses dires est celui du site (sérieux) d’Al Arabiya : http://english.alarabiya.net/articles/2012/04/25/210198.html L’information a été relayée par le Dailymail de Londres :  http://www.dailymail.co.uk/news/article-2135434/Egypts-plans-farewell-intercourse-law-husbands-sex-DEAD-wives-branded-complete-nonsense.html Dans son livre Rumeurs, le sociologue Jean-Noël Kapferer avait décrypté les histoires soit-disant vraies de ces gens qui découvrent un […]