Les JO méditerranéens

Depuis qu’il avait prit l’habitude de courir longtemps sur les plages de Marseille, Samir s’était découvert une nouvelle passion : la course, ou le demi-fond comme il l’appelait maintenant qu’il était devenu professionnel. Dans son quartier au bord de la mer, Samir avait grandit, et avec le temps, au fur et à mesure que son niveau de scolarité chutait, il avait été inscrit par son père dans le lycée sportif de leur arrondissement, car d’après son ancien professeur d’éducation physique et sportive il excellait dans cette matière. Une chance pour lui, car à 16 ans il avait remporté le tournoi de course inter lycée et 2 ans plus tard il était […]

Ma correspondance avec la Méditerranée

Chère émeraude bleue Je ne sais point par quoi commencer et comment évoquer mes sentiments devant l’extrême beauté de tes lames qui jettent leur bleu sanglot. Ton rugissement fait déferler tes vagues déchainées et moi j’en suis spontanément émerveillée. Riche, tu es en tous ce que le monde peut admirer, et la pluralité de tes rives me fait penser à la diversité de tes cultures. Personne ne peut te résister, te voir et sentir ton air frais suffit pour nous éveiller. Je ne suis ni ta première ni dernière admiratrice. Je rêve de faire une croisière sur ta popeline de coton bleue, ou tout ressemblent à un merveilleux paradis au […]

Méditerranée

Laisse-moi te deviner lentement, Lentement, T’approcher enfin, Inhaler ta senteur, la tiédeur de tes flots, la douceur de ta brise, Et puis plonger mes doigts dans tes ondes humides, Les remuer un peu pour sentir plus encore le parfum qui m’enivre. Laisse-moi m’approcher sur ton sable mouillé de tes vagues perlées. Laisse-moi simplement Me tremper dans tes eaux, Rêver de tes abysses, M’imprégner de tes vagues délicates Et disparaître dans tes délices azuréens des plaisirs éphémères. Dans la tiédeur de ton calice je repose, Le corps abandonné, Oublié, Le visage caressé par ta houle magique, La respiration courte, La peau blême, L’œil clos, J’erre, Bercée par les langueurs de tes […]

Penseé d’une Tunisienne

Il faisait un jour d’hiver clair et agité , un froid aigu piquait le visage , faisait pleurer les yeux et l’air cru saisissait les poumons desséchaient la gorge , au bord d’une mer en révolte les souvenirs de ma jeunesse ont refait surface , moi vieillie maintenant , je voyais mon âme plongée dans les années 60 je revoyais l’image de la fille pimpante de jeunesse au blanc fichu , debout devant le père de la nation tunisienne le sauveteur Habib Bourguiba , cet homme à qui on doit le code du statut personnel et l’émancipation de la femme, j’ai été au comble du bonheur, lorsque ‘ il souleva […]

A la quête du bonheur

Durant les « trente glorieuses » plusieurs hommes sont devenus rapidement riches. Parmis eux un jeune arriviste Français, Thomas Brenton, qui a réussis à gravir les échelons seul. Enfant, il a été abandonné par son père et a vécu et a été éduqué par sa mère. Même si il lui manquait son père, il restait objectif et écoutait les conseils que sa mère lui donnait, elle lui disait qu’il devait continuer à étudier, que même si son père l’avait abandonné cela faisait parti de la vie et le plus important d’entre eux était qu’il fallait rester fort car seul les faibles se font écraser par le systèmes. Alors c’est ce […]

La Méditerranée, où tout a commencé…

C’est le 14 fevrier Que ma vie s’est émerveillée Je t’ai renconté On a fait connaissance On a pris confiance On a surtout pris conscience Conscience, qu’on été attiré l’un vers l’autre Qu’il n’y avait personne d’autre Que cette histoire serait la notre Le 11 juin, Je suis décidée Je t’ai embrassé Les jours passés Notre amour grandissait C’était parfait Tu disais que tu m’aimais Tu me le montrais Et me l’écrivais Je suis tombée amoureuse de toi J’avais confiance en toi J’aurais fait n’importe quoi pour te garder près de moi Et un jours comme ça Plus rien n’alla Et cet amour se termina J’ai su que tu m’avais […]

De Khartoum au Caire, traversée de l’Egypte post-révolution

1-où je m’extrais de Khartoum et reprend la route Alors que je l’avais repoussé plusieurs fois, des problèmes de visa précipitèrent finalement le départ. Il faut dire que cela faisait près de quatre mois que je traînais à Khartoum, et je comprenais de mieux en mieux les soupçons que commençait à éveiller mon séjour prolongé: je devais visiter le bureau d’enregistrement des étrangers plusieurs fois par mois, et la police ne manquait pas de me contrôler régulièrement et inopinément, dans la rue, au marché ou à l’université. Je commençais d’ailleurs moi aussi à me demander ce que je faisais là. En quelques jours, je dis au-revoir à mes nombreux amis, […]

Journal intime de Nestor Monastyrev

Lors de la révolution russe en 1917, l’escadre de la Russie était placée sous le commandement du contre-amiral Behrens. Son équipage étant composé principalement de mencheviks, ne pouvait absolument pas revenir en Russie, par conséquence ils ont immigré avec leurs familles en Tunisie. Parmi eux, il y avait un écrivain et historien Nestor Monastyrev qui rédigeait un journal intime. Les textes ci-dessous correspondent aux premiers jours passés en Tunisie. Jour 151 : 15O jours passés sur la mer Méditerranée, 150 jours dans la misère et le désespoir, 150 jours ou l’espoir s’émiettait au fil des minutes. Et voila c’est fini ! « Je vois la Terre » – cria le […]

L’alarme

C’était à l’école primaire, en CM1. Notre école était divisée en deux parties : les primaires, bien sûr, et les maternelles. Un jour que nous étions tranquillement en train de « travailler », l’alarme incendie retentit. Les maîtresses nous font sortir dans la cour, et essayent de nous retenir (car nous chahutions beaucoup). Tous excités, nous nous demandions ce qui s’était passé. Pour certains c’était un élève, pour d’autres des loupes au soleil qui avaient déclenché l’incendie… Nous avons attendu comme ça un quart d’heure… Puis vingt minutes… Soudain la directrice s’avance. « Vous pouvez rentrer en classe ! » En fait d’incendie, c’était un maternelle qui avait soufflé les bougies de son gâteau d’anniversaire, provoquant […]