Histoires vraies signées

Public : Personnes malentendantes – Marseille
Calendrier : Novembre 2016 à mars 2017
Auteur : Laura Taubman, Photographe et cinéaste doctorante

A l’initiative de l’ASIP, Service d’interprète en langue des signes, le projet de collecte et restitutions d’histoires vraies auprès d’une communauté de sourds du grand Marseille est mis en place.
La démarche interpelle forcément des notions d’identité différente, à l’entrecroisement de pratiques de plusieurs langues – langue familiale arabe ou de pays de l’est, le français et la langue des signes dans la langue du pays d’origine et du pays d’accueil – elle tricote aussi avec les notions de mémoire, de patrimoine, de transmissions intergénérationnelles et d’accès à la culture.

La vidéo, très utilisée dans la communauté sourde, elle contribue aussi à valoriser et tracer l’histoire de la langue des signes à travers les personnes qui l’utilisent, la vivent au quotidien.  Aussi, avec toute la bienveillance nécessaire pour garantir la liberté d’expression de chaque habitant circulant entre des territoires et des langues, les histoires ont été collectées lors de veillées et de rendez-vous chez les habitants par l’anthropologue et cinéaste Laura Taubman.

La vidéo réalisée par Laura Taubman est valorisée sur les réseaux sociaux et la bibliothèque multimédia. Un RDV « ça ne s’invente pas ! » a eu lieu à la Villa Méditerranée en mars 2017. Une rencontre–projection s’est déroulée à l’Université de Poitiers en avril 2017.

10 Histoires Vraies Signées from Laura Taubman on Vimeo.

En partenariat avec le Centre de recherche Norbert Elias et La Fabrique des écritures innovantes en sciences sociales,  l’ASIP (interprètes langue des signes) et La Villa Méditerranée.