الوداع الأخير

L’ultime adieu
Traduit de l’arabe (Égypte) par Marie Charton

Je suis égyptienne, je vis en Egypte et, en ce qui me concerne, la rumeur la plus incroyable entendue récemment est celle du « rapport sexuel de l’adieu », ou « ultime adieu ». Les Islamistes – au sens large puisqu’il ne s’agit pas uniquement de Frères musulmans et de Salafistes – auraient soumis à l’assemblée une proposition de loi accordant le droit à un époux d’avoir un dernier rapport sexuel avec son épouse dans les six heures suivant le décès de celle-ci. Ce qui veut dire qu’au-delà de six heures ce ne serait pas possible, mais que pendant six heures l’époux pourrait coucher avec sa femme bien que celle-ci soit décédée… Pour moi, c’est quelque chose de dément, que quelqu’un pense à coucher avec une personne morte. L’idée m’a horrifiée. J’ai eu le sentiment que la femme n’était qu’un vulgaire corps.

Mariam

> Lire également le post de François Beaune sur son blog : cliquez ici