Le massacre de Granin ou la photo ratée

En 2001 et 2002, avant de rejoindre Le Matin, je suis rédacteur en chef de La Voix de l’Oranie, un petit canard sans prétention. Ce jour-là, on m’annonce qu’il y a eu un massacre dans le village de Granin, près d’Arzen. Je m’y rends de très bon matin, et je prends avec moi l’appareil photo, car je fais et les textes et les photos pour le journal. Un chauffeur nous emmène, le village est minuscule. On arrive au village. Les gens m’embrassent pour les condoléances. Ils me disent : moi mon fils n’est pas mort égorgé, il est mort par balles. Et on sent qu’il veut s’en convaincre. Pour éviter la […]