Une histoire qui date des années soixante dix, mon oncle paternel était le chauffeur du député de la région et ce député était un citoyen de mon village Hammana. Comme vous savez, la norme veut qu’on se mette au côté droit sur le banc de derrière de la voiture et non pas près du chauffeur.
Oncle Raymond, bien connu par son humour a fait un pari avec les chauffeurs des autres députés : « Je vais me mettre à la place de M. Le Député à droite et lui, il va conduire ».
« Mais, comment Raymond ?? C’est impossible ! » les autres chauffeurs ont répondu.
Mon oncle a bien parié. Le lendemain, Raymond est venu pour emmener Le Député au parlement Libanais à la Place de l’Etoile, avant de se diriger au parlement, Abou Rim (un surnom de Raymond) a bien profité de son métier de mécanicien pour s’adresser à M. Abdo le Député : « M. Abdo ! est ce que vous pouvez conduire la voiture ? en fait, j’ai entendu une voix étrange au côté droit de la voiture, mais, pour mieux savoir où est ce qui se trouve le problème, je dois me mettre à droite et une autre personne doit conduire ». Alors, M. Abdo a bien accepté et lui a dit » Comme tu veux, Raymond ».
Tout au long de la route, mon oncle était bien content, il va gagner le pari.
Un fois arrivé, à la place du Parlement Libanais, le Protocole a bien changé. En fait, à la surprise des députés et des chauffeurs, M. Le Député était à la place du chauffeur et Mr. Le chauffeur à la place de Mr. Le Député.

Pari Gagné ! Bravo Raymond !

Louisa Maroun – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French