Alger-Beyrouth

C’était à bord d’un vol Air-Algérie à destination de Beyrouth. A mes côtés étais assis un homme d’un
certain âge. Quand le steward est arrivé avec le chariot de rafraîchissements, il a demandé à chacun
d’entre nous ce qu’il souhaitait boire. J’ai demandé un jus de fruits et le passager à mes côtés a
demandé un whisky. Le steward s’est excusé, disant qu’il n’en avait pas.

« Donnez-moi du vin rouge alors»
« Navré Monsieur, nous n’en avons pas non plus »

L’homme, agacé, lui demanda « Et du vin blanc ?! »

« Non plus… »

« Mais ce n’est pas possible !!! Nous sommes à bord d’un vol international et vous n’avez ni whisky ni
vin …ramenez moi du Champagne… »

Le steward, gêné, s’excuse et lui explique qu’il n’y avait pas d’alcool ce jour-là »

Excédé, le passager le regarde dans les yeux et lui demande : « Et un tire-bouchon, vous en avez
un ?!? » Etonné, le steward lui dit que oui. « Alors ramènez le moi !!! ». Et notre passager de sortir
de son sac une bouteille de Sidi-Brahim achetée à l’aéroport, qu’il débouche sur le coup pour s’en
servir un grand verre.

 

Farah – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French