Plumes d’Amour

J’aime mon épouse. Mais l’amour qui nous lie n’est pas celui du monde moderne. C’est l’amour des contes, l’amour des princesses, l’amour de Cyrano. C’est une promesse éternelle de vie commune, partagée, à porter le regard dans la même direction. Et cette promesse d’amour, signe de notre liberté humaine, a eu comme témoin la Nature même. En voici la petite histoire, vraie. J’aime mon Jeannot. Mon Jeannot, c’est elle. Son petit surnom. Mais c’est aussi moi, mon petit surnom. Un Jeannot, c’est doux, c’est attendri et c’est tendre. Une caresse, une peluche et une confidence. Un même surnom pour deux personne puisque il s’agit d’un même amour. Il nous unit […]

La mia vita è cambiata

Il giorno che mi ha cambiato la vita è stato il 25 ottobre 2005, cioè la nascita di mia sorella Gaia. Ero all’asilo ( Kiddy College) e ad un certo punto, prima dell’uscita, mia nonna mi è venuta a prendere e mi ha detto “ lo sai Silvia, è nata la sorellina!”. Siamo corse in macchina e siamo andate all’ospedale per vederla. Appena arrivate ho visto i miei nonni e mio padre e li ho abbracciati. L’infermiera non ci ha fatto entrare subito e non ho ancora capito per quale motivo. Comunque, dopo avere aspettato un po’, siamo entrati e ho visto questo “essere” con i capelli e gli occhi […]

L’ultimo giro di Dabka

1. Amira versò il tè nero in due tazze di terracotta e aggiunse del latte prima di correre a svegliare Khalèd. Il buio della casa le impediva di vedere bene ma era sufficientemente vicina per capire che il fratello dormiva ancora, immobile sul materasso, protetto da una coperta di lana di capra che ricopriva il lenzuolo. Il piccolo fanus a petrolio illuminava appena i due materassi appoggiati per terra, l’uno di fronte all’altro e le ciabatte di plastica usate ma pulite per bene, avvolte tra la carta di un vecchio giornale, riposte con cura sotto la sedia impagliata. In Iraq si esce sempre con un paio di scarpe di scorta, […]

David, mon premier amour

Montpellier, juillet 1942 Je viens d’avoir 5 ans. Mes sœurs sont des jeunes filles et je n’ai personne pour partager mes jeux. Derrière la villa, un grand jardin, presque un parc, clos par une lourde porte de fer qu’il ne faut pas ouvrir. Des fleurs, des plantes, des allées bordent des étendues de gazon avec au centre d’un massif la statue d’un ange joufflu serrant dans sa main une grappe de raisins. Le jardin est mon domaine. Mes poupées couchées dans leur berceau, la dinette avec ses assiettes remplies de feuilles hachées voisinent avec le fauteuil de rotin d’où je surveille mon petit monde. Le vélo rouge posé contre le […]

Un jeudi à Ramallah

Cette histoire s’est passée en 1990. Je marchais dans la rue et j’ai été arrêté par un groupe de soldats israéliens qui patrouillaient. Ils m’ont demandé mes papiers, m’ont fouillé au corps, ils ont vu la faucille et le marteau sur le porte-clé, et en ont conclu que j’étais communiste. Ils ont commencé à frapper, à la tête, au corps, et à m’interroger pour savoir si j’avais une maison à Ramallah. Malgré les coups, je n’ai rien dit, car dans la maison il y avait des flyers communistes et une photocopieuse. L’organisation aurait eu des problèmes. Ils m’ont ensuite amené devant deux bâtiments, l’un de la résistance et l’autre du […]

The Moth, a true story experience

Why The Moth? Ask George Dawes Green, the poet and best-selling novelist who is the Founder of The Moth. George wanted to recreate, in New York, the feeling of sultry summer evenings in his native Georgia, where he and his friends would gather on his friend Wanda’s porch to share spellbinding tales. There was a hole in the screen which let in moths that were attracted to the light, and the group started calling themselves The Moths. The first New York Moth event was held in George’s living room, but word spread fast, and the events soon moved to cafes and clubs throughout the city. Audiences are drawn to the […]

Humus, the true story

J’ai rencontré Tsur Shezaf hier chez lui, il avait cuisiné des calamars, puis je l’ai écouté me raconter des histoires de Jaffa, d’Ajami, où il s’est installé depuis vingt ans, de sa guerre du Liban en Juin 1982. Tsur est écrivain, grand voyageur, un homme curieux, passionnant, politique. Il tient un site qui est aussi un blog: http://shezaf.net/english/ et dans ce blog il raconte l’histoire de la purée de fève qui a toujours fait le lien entre arabes et israéliens: http://shezaf.net/english/Journalism/Articles-in-Israel/Humus-the-true-story.html. Bonne dégustation.