Le temps flou d’Un village anatolien, une histoire vraie de Mahmout Makal

En attendant de retrouver Akham Seref, je finis de lire le récit de la vie des habitants d’Un village anatolien, collection Terre humaine, raconté par Mahmout Makal, instituteur de village aux prises avec les archaïsmes de la société paysanne traditionnelle dont il est issu et à laquelle il participe encore au jour le jour. Un passage m’arrête particulièrement, car il me fait penser à l’histoire d’Akam et à ce rapport flou au temps et à l’histoire qui était naturelle mais que l’instituteur ressent à juste titre comme un obstacle au progrès des campagnes: A la salle commune du village – où se réunissent pendant des semaines les journaliers pour jouer aux osselets […]