Il y a sept ans, le frère de Jeanne, Romain, onze ans, est tombé gravement malade. Il souffrait de douleurs très fortes à la tête, il ne pouvait plus dormir et se sentait fatigué et incapable de faire des activités. Les parents de Jeanne, ayant remarqué son attitude, ont décidé de l’amener chez le médecin. Celui-ci a conclut que Romain inventait toutes ses douleurs et qu’il était un enfant problématique voulant attirer l’intention. A cause de ce médecin renommé, le personnel de l’hôpital n’a pas voulu faire des examens approfondis à Romain, pensant que cela serait inutile. Ce jeune garçon a continué à souffrir, jusqu’au jour où sa mère remarqua qu’il perdait l’équilibre, n’arrivait plus à marcher. Les parents convaincus que leur fils ne leur jouait pas un tour, sont allés consulter dans une autre ville.
Finalement, ils découvrirent que Romain avait un virus au cervelet qui affectait sa motricité, il perdait ses facultés physiques et intellectuelles et redevenait un petit enfant. Jeanne, la benjamine de la famille, croyait son frère autiste, tellement son comportement était différent des autres. Après les mois d’été, soigné à l’hôpital, Romain fut guérit. Après, sa sœur de huit ans lui a appris à remarcher, à renager et à retrouver ses facultés, elle souffrit beaucoup de cette situation. Au fur et à mesure, il redevenait normal et était considéré comme guérit par les médecins, mais une chose restait surprenante, il avait le regard perdu.
Un jour à la plage, Romain voulu aller se baigner, ses parents l’autorisèrent car il était guérit. Tout à coup, il y a eu une vague qui a emporté Romain sous l’eau, Jeanne et ses parents coururent pour le sortir de là. Ce fut un mal pour un bien, car après cet épisode Romain fut totalement différent, son regard était redevenu normal. Aujourd’hui Romain est en terminal, il n’a plus de virus au cervelet, il est épanoui et vit normalement.

Louis Castel – Barcelone – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French