En 1950, à l’Est de l’Algérie, à la campagne , un voleur se cachait derrière une roche et fixait une grande maison, dans celle-ci habitait une très grande famille, cette famille avait une ferme où ils élèvent des moutons,des vaches et des chèvres . Le voleur en question voulait voler des moutons, deux plus précisément .
Pour accomplir sa mission il vint un après-midi et se cacha dans la ferme attendant que le jeune homme ayant pris les moutons en promenade revienne . Pendant ce temps d’attente il vit une femme extraire du lait d’une vache dans un seau et le mettre dans un coin sans le couvrir . Quelques minutes après qu’elle soit parti, le voleur vit un serpent se diriger vers le seau de lait, ce dernier avait surement soif, donc il but le lait mais le rejeta immédiatement après l’avoir bu et par la même occasion il y laissa son poison .
Après que le jeune homme soit revenu avec les moutons et que la famille ait dormi, le voleur se posait des questions dans son coin , il hésitait entre voler les moutons et laisser la famille boire le lait et mourir ou se dénoncer, dire la vérité à propos du lait et laisser la famille le tuait . À la fin , il choisit la deuxième option donc dire la vérité et mourir, dans sa tête il se disait : « mieux vaut mourir que toute une famille meurt. »
Il attendit donc jusqu’au matin afin de pouvoir parler avec la famille . Le matin arrivé, il vit la femme d’hier venir chercher le lait empoisonné, il sortit donc de sa cachette pour prévenir la femme que le lait était empoisonné, la femme choquée de voir un inconnu sortir d’un coin de la ferme, se hâta d’appeler le reste de la famille . Lorsque la totalité de la famille soit venu, le voleur leur raconta toute la vérité en tremblant car il était persuadé qu’ils allaient le tuer .Après avoir fini son discours, le plus âgé de la famille donc le grand-père lui demanda combien de moutons il était venu pour voler, ce dernier lui répondit qu’il allait en voler deux . Le vieil homme se tut un moment puis annonça qu’il lui offrait dix moutons en guise de remerciement.

Sara Boulektout – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French