Lettres de Syrie: les histoires vraies de Joumana Maarouf

(…) On raconte qu’un homme a demandé à sa femme de quitter la maison pour aller rendre visite à sa famille. Il avait peur qu’elle informe les chabbiha de ses activités… En son absence, il a hébergé deux familles, deux femmes avec leurs enfants, afin qu’elles passent la nuit chez lui avant que, au matin, il trouve un moyen sûr pour leur permettre de quitter la région. Il a lui-même rapporté que, au moment où il voulait se retirer après leur avoir montré la maison dans laquelle elles allaient dormir, l’une des femmes lui a demandé à brûle pourpoint : « Tu es alaouite ? » Il a répondu que oui. A peine avait-il prononcé […]

Devant l’école des filles

L’école des filles, se trouve en face de notre ancienne maison, dans les années soixante, et début soixante dix, à la mode de ce temps, je contemplais les filles avant leur rentrée en en classe, juste devant la porte d’entrée ,entrain de jouer à leurs jeux favoris. Généralement, elles se livraient à trois sortes de jeux de plein air : la marelle, la corde, et la petite balle. A cette époque l’entrée se faisait par la rue Boussoualim, vers 7h 15 ; les filles commencèrent à s’attrouper devant l’entrée, particulièrement celles qui habitaient les quartiers éloignés. Quelques minutes après, les groupes se formaient ; souvent sont des parties interminables, qui […]

Hamoud Bouaalem : fleuron de notre industrie

Hamoud Bouaalem : fleuron de notre industrie

Durant les années soixante dix du 19eme siècle, le grand père de la famille Hamoud le nommé Youssef possédait une fabrique dans le quartier de Belcourt à Alger ou’ il préparait les aromes alimentaires, distillait les fleurs de certaines agrumes pour en extraire les essences, et fabriquait les blocs de glace, car à cette époque, on disposait pas de réfrigérateurs dans les commerces. A la même époque, la famille Hamoud perdait son fils Kadour (le père de Bouaalem), à l’âge de 26 ans dans des conditions tragiques. On racontait, que pour se reposer et faire une petite sieste par une journée caniculaire, Kadour Hamoud a choisi le dépôt de glace. […]

Le combat des justes

Voici le témoignage de mon père, Amara Benyounes qui relate un fait marquant de sa vie. « Le 29 juin 1994, notre parti politique, organise une marche qui réclame la vérité sur l’assassinat du Président Mohamed Boudiaf, tué deux ans auparavant. Ce rassemblement regroupait des milliers de marcheurs dont de nombreuses personnalités telles que l’actuelle Ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi ou encore le célèbre chanteur engagé, Matoub Lounès, qui sera lui aussi assassiné en 1998 par les terroristes. La foule progressait sur le parcours fixé, quant arrivés au niveau de l’entrée de l’hôpital Mustapha, l’effervescence et les cris des slogans scandés avec ferveur, furent interrompus par une déflagration. […]

Les mois à venir : travaillons tous ensemble

J’anticipe un peu l’étape grecque du projet Histoires vraies, en octobre, mais ce blog, tenu par Panagiotis Grigoriou, historien et ethnologue, me semble passionnant et sa démarche tout à fait dans nos préoccupations : http://greekcrisisnow.blogspot.fr/2012/06/bateau-pirate.html A partir de cette semaine, et jusqu’en septembre, je tiendrai ce journal en fonction des centres d’intérêt du moment, sans me focaliser sur un pays. Du 5 septembre et jusqu’au 26, je serai à Izmir, et un peu à Istanbul. Puis en octobre à Athènes, en novembre en Sicile, etc. Avec Fabienne Pavia, directrice artistique, Sonia Nisi, coordinatrice, Corine Attieh, correspondante au Liban, et bien d’autres, nous aurons tout cet été pour réfléchir et commencer à […]

Les calanques sauvages

Les ricochets Je fais du sport tous les jours. Pratique essentielle à mon équilibre. Pratique spirituelle aussi. Je ne suis pas un adepte de la méditation immobile. Je préfère me concentrer sur ma respiration : en marchant, courant, pédalant, nageant. Je pense que la spiritualité commence par une activité sportive. La nage est mon activité quotidienne. Ce qui ne m’empêche pas de pratiquer d’autres sports le week-end. Des randonnées, des raids. Dimanche 24 juillet 2011. Le vent souffle depuis plusieurs jours sur Marseille. Le début d’été le plus mauvais que je n’ai jamais vu. Ou ma mémoire me fait défaut. Mais cette année, le mois de mai fut particulièrement beau […]

how to overcome suffering

THIS IS MY STORY: I WAS BORN IN THE YEAR 1955 IN SOUTH-LEBANON, I WENT TOO EARLY TO THE CAPITAL BEIRUT WITH MY PARENTS FOR STUDY WHERE I FINISHED SUCCESSFULLY COMPLEMENTARY, SECONDARY AND FINALLY UNIVERSALLY STUDY IN FRENCH FACULTY OF MEDECINE, BY THE END I GRADUATED IN 1980 AS DOCTOR IN MEDECINE. THEN I BEGAN MY SPECIALISATION IN UROLOGY, BY THE END OF 1984 I GRADUATED IN GENITO-URINARY SURGEON, BUT MY DESTINY REFUSED TO GIVE ME THE RIGHT TO PRACTICE SURGERY AND LIKE SOMEONE WHO IS WAITING FOR ME TO FINISH MY STUDY, THEN HE ORDERS ME TO STAY LAY-DOWN IN THE BED LIKE “CADAVRE VIVANT” AN EXPRESSION DESCRIBED BY […]