Maintenant, quasiment au milieu du parcours, je me suis pris aujourd’hui à réécouter des sons enregistrés à Tanger en janvier 2012, et je suis retombé sur l’histoire de Mohamed alias Sammy Davis Junior. Le son est mauvais, il y avait trop de vent ce jour-là, mais la voix, comme toutes les voix de rocker-crooner, ne laisse pas indifférent. En le réécoutant, je me suis souvenu de ses mains gigantesques, aux phalanges saillantes, qui dans leur temps ont fait parler la poudre, puisque Mohamed est un ancien boxeur reconverti en guide de la Kasbah…

ci-dessus la photo du vrai

Sammy Davis Junior (cliquer pour écouter la voix de Sammy Davis Junior)