Avril, mois de mensonges, de l’intox et de la rumeur, titre la revue Cinéma Wa nass. Eh oui, bien sûr, avec le printemps, le pollen et le beau temps, tout est affaire de décor, changer de lit, changer de corps, etc… comme disait Aragon… et leurs baisers au loin les suivent…

Dès son premier jour passé dans la postérité pour son fameux « poisson », écrit le journaliste Tahar Melligi, reste celui des mariages et des divorces par excellence, dans les milieux artistiques arabes et en Tunisie.

Et de faire la liste des divorces de stars comme Souad Hosny, Chérihane, Soumaya El Khacheb,…

Désormais, nous attendons chaque année que sa majesté le mois d’Avril débarque pour que l’on nous fasse divorcer avant de nous remarier par le même effet extravagant, déclarèrent même Mouna Zaki et Ahmed Helmy.

Mona Zaki et Ahmed Helmy se méfient tous les ans du mois d'avril

Et Melligi de conclure, faisant le lien entre le fait de dire la vérité, de se révéler, et le fait de divorcer: Bref, si en Mai fais ce qu’il te plaît ! En avril raconte ce qui te passe par la tête.

Notez donc bien, si vous manquez d’inspiration, que les périodes de divorce sont des périodes propices aux histoires vraies. Avril promet une belle récolte…