c’est un jour du moi de juin 1998,ça ces passés en Kabylie c’est était en plein mois de juin 1998,il fessais très chaud moi j’ai était entrain de faire ma sieste dans ma chambre elle était 15 h environ,et comme ma chambre ce trouve juste a cote de l’escalier qui mène au 1 ère étage dans notre maison,tout d’un coup j’entend des cris je me suis levé précipitamment et j’entend mon dire ils onts tuer matoub ils onts tuer matoub il répète plusieurs fois ,moi j’arrive pas a croire une telle nouvelle,j’avais directement les larmes au yeux, beaucoup de choses commence a entrer dans dans ma tète,ces fini pour la Kabylie ,la guerre va commencez , après je suis sortie dehors pour voir ce qui ce passes a l’extérieur finalement tous le monde le savez la nouvelles ces répondu comme une traîner de poudre et la les gens son paniquer tous pense qu’il faut faire quelque chose une manif ou tous casser et brûler et le lendemain gens commence a descendre a tizi-ouzou ils sont venu de toute la Kabylie de tous les villages ils ont commencez a scander des slogans hostile au pouvoir algérien et moi jetait dans la foule entrain de manifester en’a brûler et en’a casser des panneau signalétiques en fessai pendant toute la journée et soir venu en’a marcher a pied jusqu’à la maison de lounes matoub situé a environ 20 km de tizi-ouzou,deja la le village était saturer de monde ,toute la Kabylie ce diriger vers sa maison en’es rester la bas pendant 2 jours jusqu’au jour de son enterrement ce jour la il y’avait plus d’un 1 million de gens pour le voir une dernière fois,cette histoire elle vraie et puis elle douloureuse est qui blessé toute une région.

Le Kabyle – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French